Angel wings T. 2 - Par Hugault et Yann - Editions Paquet

21 janvier 2016 1
  • Héroïnes pulpeuses, combats aériens époustouflants, cockpits en flammes, tous les ingrédients qui avaient déjà fait le succès du premier tome de ce cycle sont à nouveau réunis pour la suite des aventures des Angel Wings.

Dans ce second épisode, nous retrouvons la jeune et belle aviatrice WASP, (vocable attribué aux femmes engagées dans l’armée de l’air américaine lors de la Seconde Guerre mondiale) aux prises avec les événements de la Guerre du Pacifique.

Seule et unique représentante féminine au sein de l’escadrille des Burma Banshees, Angela McCloud a été chargée par les services secrets de démasquer un traître infiltré dans le groupe et soupçonné de transmettre des infos à l’ennemi.

L’épopée de la belle brune se poursuit au cœur de la jungle, dans un milieu exclusivement masculin avec son lot de machisme, de séduction et de rivalités. L’arrivée de la star du music-hall Jink Falkenburg, venue spécialement pour remonter le moral des troupes ne sera pas sans générer quelques difficultés entre les deux jeunes femmes. Un élément qui vient nourrir une narration déjà riche et subtile !

Alors qu’elle poursuit le projet de découvrir le pilote responsable de la mort de sa sœur Maureen, le beau Robbins Clower, dont elle est secrètement amoureuse, est abattu au cours d’une mission. Ce dernier se retrouve alors traqué en pleine forêt par la terrible Kempeïtaï, version locale de la sinistre Gestapo. Angela ne tardera pas à participer aux recherches, sans savoir qu’elle n’est pas au bout de ses surprises !

Angel wings T. 2 - Par Hugault et Yann - Editions Paquet
Toujours des scènes aériennes à couper le souffle.

Remarquée dès le premier volume, cette série confirme nos premières impressions : documentation apparemment sans faille inscrite dans un scénario solide associant aventure, humour et glamour, l’histoire de ces aviatrices engagées dans la Guerre du Pacifique tient toute ses promesses.

Il faut dire que la narration est habilement servie par la rigueur du dessin d’un Romain Hugault au sommet de son art, qui associe avec brio la précision du trait et une belle maîtrise des couleurs d’un récit original et haletant. Les scènes aériennes sont, comme d’habitude, à couper le souffle.

Revenus sur terre, les pinceaux du dessinateurs s’attardent avec gourmandise sur les formes généreuses de ses héroïnes. Les audaces dans la mise en page des exploits des protagonistes de cette histoire contribuent encore un peu plus à dynamiser un récit que le scénariste Yann , comme à son habitude, a voulu soigneusement documenté, précis et énergique.

Nourrie de nombreux rebondissements l’histoire dévoile peu à peu les états d’âmes d’une héroïne sensible et humaine dans ses audaces et dans ses failles. D’Angela, l’aviatrice sexy à Jink Falkenburg, la sémillante star hollywoodienne venue remonter le moral des troupes, de Rob le pilote séducteur à un curieux lord anglais propriétaire d’une plantation située à proximité des zones de combats, c’est toute une galerie de portraits qui permet à cette chronique de guerre de trouver un ton original et captivant.

Dessin et couleurs au service d’un scénario de haut vol.

Après le très réussi Pilote à l’Edelweiss, le couple Yann-Hugault semble avoir repris son envol de fort belle manière pour nous offrir encore des beaux récits, à dimension humaine et contribuant aussi à renouveler la BD d’aviation. Bref, une histoire qui ne bat pas de l’aile et dont on attend la suite avec impatience.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

- Commander "Angel wings T. 2" chez Amazon
ou à la FNAC

© Illustrations Hugault & Yann– Editions Paquet 2015

 
Participez à la discussion
1 Message :