Angoulême 2006 : le palmarès

26 janvier 2006 0 commentaire
  • Le palmarès du 33ème festival d'Angoulême vient d'être annoncé ce jeudi 26 novembre.

Prix du meilleur album
Notes pour une histoire de guerre - Gipi - Actes Sud

Prix du Dessin
Le Vol du corbeau - Gibrat - Dupuis

Prix du Scénario
Les Mauvaises Gens - Étienne Davodeau - Delcourt

Angoulême 2006 : le palmarès
Marguerite Abouet, prix du premier album
pour "Ata de Youpougon" (Gallimard). PH. D. Pasamonik

Prix du Premier Album
Aya - T1 : Aya de Yopougon - Marguerite Abouet & Clément Oubrerie - Gallimard

Prix du Patrimoine
Love & Rockets - T1 : Locas - Jaime Hernandez - Seuil

Prix de la Série
Blacksad - T3 : Âme Rouge - Canales & Guarnido - Dargaud

Prix Jeunesse 7-8 ans
Yakari - T31 : Yakari et les Appaloosas - Derib & Job - Le Lombard

Prix Jeunesse 9-12 ans
Sillage - T8 : Nature Humaine - Buchet & Morvan - Delcourt

Prix de la bande dessinée alternative
Mycose - fanzine belge

Prix de la bande dessinée scolaire
Elsa - Fanton

Grand Prix RTL
L’Aigle sans orteils - Lax - Dupuis

Prix du Public
Les Mauvaises Gens - Étienne Davodeau - Delcourt

Prix René Goscinny
Notes pour une histoire de guerre - Gipi - Actes Sud

Prix Décoincer la Bulle
Le Dernier Envol - Hugault - Paquet

J-M ; Thévenet, B. Mouchard, Wolinski et Gipi
Gipi est "meilleur album" avec Une histoire de Guerre (Actes Sud). Ph : D. Pasamonik

La remise des prix de cette 33ème édition a été très fortement marquée par une intervention de Michel-Edouard Leclerc, la figure charismatique de l’enseigne de supermarchés Leclerc, durant laquelle celui-ci a appelé l’académie des grands prix à récompenser, pour une fois, un scénariste. En effet, aucun scénariste, mis à part Jacques Lob, n’a obtenu la prestigieuse distinction [1].

Romain Hugault, lauréat du prix "décoincer la Bulle"
pour "Le Dernier Envol" chez Paquet, avec M-E. Leclerc, F. Vidal et JM. thévenet. Ph : D. Pasamonik

Dans une vidéo où différents scénaristes ont été interviewés, Serge Le Tendre a confié qu’il lui semblait que ses condisciples étaient considérés comme des demi-auteurs - il les a comparés à un Shakespeare qui ne serait vu que comme une partie d’auteur, étant donné qu’il ne mettait pas ses pièces en scène.

Ce palmarès paraît équilibré et relativement juste. Cela dit, il en ressort que deux albums sont particulièrement plébiscités : celui d’Étienne Davodeau et celui de Gipi. Des choix qui ne sont pas critiquables, mais qui sont relativement consensuels. Il est clair que le jury aurait pu prendre davantage de risques en évitant la solution de facilité qui consistait à doublonner les prix.

(par Nicolas Anspach)

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

(par François Peneaud)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

En médaillon : Gipi, "Prix du meilleur album 2006" pour Notes pour une histoire de guerre(Actes Sud). Ph : D. Pasamonik

[1Bien que Jacques Lob ait un peu dessiné, il était principalement scénariste.

  Un commentaire ?