Angoulême 2006 : prix 2006 du jury oecuménique

28 janvier 2006 0 commentaire
  • Le jury œcuménique de la bande dessinée a profité de ce 33ème Festival d'Angoulême pour remettre ses différents prix. Christian Lax succède à Manu Larcenet.

Décidément, la bande dessinée envahit totalement la ville d’Angoulême. Même les édifices religieux n’échappent pas au phénomène !

Angoulême 2006 : prix 2006 du jury oecuménique
La Cathédrale d’Angoulême

Quelques inhabituels "pèlerins" ont envahi la cathédrale Saint Pierre jeudi 26 janvier pour assister à la remise des prix décernés par le jury œcuménique de la bande dessinée. Composé de critiques, d’historiens, de journalistes et de spécialistes de la bande dessinée, le jury a récompensé Christian Lax pour son album L’aigle sans orteils paru aux Editions Dupuis. L’ouvrage s’est fait remarquer pour "les valeurs humaines qu’il reflète et la qualité de son graphisme". C’est la deuxième distinction pour L’aigle sans orteils déjà primé par le Grand Prix RTL.

Jean-François Kieffer



Le prix de la Bande Dessinée chrétienne francophone a été décerné à Jean-François Kieffer pour l’œuvre Loupio, [1] dont le Tome 5 paraît cette année. L’auteur manie non seulement le crayon mais aussi la guitare. Il a rendu un hommage à ceux qui le soutiennent avec l’aide de Brassens.

Bénédicte Fady



Le Prix des Jeunes Espoirs de la Bande Dessinée Chrétienne a été décerné à Bénédicte Fady. Elle anime à l’église Saint Martial une exposition interactive, "tous en quête du bonheur", dans laquelle elle croque, en strips BD, la foule des "chercheurs de bonheur". Son atelier dessin "le train du bonheur" permettra aux jeunes festivaliers de s’initier au dessin.







Alain Auderset

Alain Auderset a reçu la "mention spéciale" du Jury pour son album Idées reçues apprécié pour sa façon de traiter les questions existentielles avec un humour noir et grinçant. Cet atypique dessinateur suisse s’auto-édite et a déjà vendu plus de 18500 exemplaires !









Par ailleurs, l’association Chrétien Média 16 propose au public dans la chapelle Saint Thibaud de la Cathédrale, une exposition consacrée à l’œuvre de Tibet. Réalisée par Francis Groux, [2] cette rétrospective met à l’honneur l’œuvre du créateur de Ric Hochet et de Chick Bill.

Dany et Francis Groux visitant l’exposition Tibet

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

© photos : L. Boileau
En médaillon : Christian Lax

[1éditions Edifa - Fleurus

[2membre fondateur du Festival d’Angoulême

  Un commentaire ?