Newsletter ActuaBD

Angoulême 2015 : Bill Watterson met en vedette le comic strip américain

  • Président d'Angoulême 2015, {{Bill Watterson}}, auteur de {Calvin et Hobbes} et étoile du comics strip américain, y brille par son absence, que l'exposition lui étant dédié contribue néanmoins à pallier. Présentée en exclusivité en Europe, sa conception s'est effectuée à cheval sur deux continents. Elle en apprend beaucoup à celui qui désire mieux connaître l'incontournable {cartoonist} de presse et sa fameuse série Calvin & Hobbes (1985-1995). Mais l'amateur plus éclairé y trouvera-t-il aussi son compte ?

À l’occasion d’Angoulême 2015, une des expositions principales invite le profane à découvrir Calvin et Hobbes, qui ont fait les beaux jours de l’industrie américaine du comic strip, publiés dans les journaux du monde entier de 1985 à 1995, et leur génial créateur Bill Watterson.

Hormis le remuant petit blondinet, son ami tigre, il appartient au lecteur de choisir de le percevoir comme un animal doué de raison compagnon de ses aventures palpitantes ou jouet en peluche qui n’enchante son quotidien qu’en imagination.

Angoulême 2015 : Bill Watterson met en vedette le comic strip américain
Une vue de l’exposition / Toutes les photos : © 2015 Florian Rubis

Après avoir marqué un large public avec sa série, leur auteur, connu pour être rebuté par certaines contreparties liées à son activité, a refusé par exemple les excès du mershandising. Il a choisi en définitive de tirer sa révérence, purement et simplement.

Mais il a laissé un souvenir impérissable pour nombre de ses confrères de par le monde, ce qu’a reflété son élection l’année dernière en tant que Grand Prix. L’espoir de le voir reprendre le pinceau, et pas seulement pour la planche-affiche du festival, demeure néanmoins d’actualité.

Travaux de Bill Watterson

Restait à relever la gageure de proposer ensuite une exposition à la hauteur de son talent. Elle compense son absence en revenant aux fondamentaux de ce grand maître du comic strip (bandes quotidiennes ou hebdomadaires publiées dans des journaux).

Partie de l’exposition retraçant l’histoire de la bande dessinée dans la presse américaine

Cette exploration de ses premiers travaux et de son œuvre, ponctuée d’éclairantes précisions écrites dues à Bill Watterson lui-même sur certains aspects de son travail, provoque l’intérêt du béotien comme du connaisseur.

L’un et l’autre prendront plaisir à mesurer combien sa création s’est nourrie de sa mémoire de son médium et des diverses références dont il s’est inspirées pour bâtir son propre univers, à la poésie et au mécanisme interne si convaincants.

Pour parvenir à ce résultat, on constatera qu’il a toutefois dû résister aux standards et exigences variées, de forme notamment, imposés par le système de publication (syndication) via lequel il a pris son essor. Il n’obtient de pouvoir s’en émanciper davantage que dans les trois dernières années de sa période consacrée au dessin, avant de trouver sa liberté sous d’autres cieux...

Des originaux de "classiques" du comic strip : "Pogo" (Walt Kelly), "Krazy Kat" (George Herriman), "Flash Gordon (Alex Raymond)

Les visiteurs parmi les plus avertis ne s’étonneront guère que l’exposition provienne "du" conservatoire et primordial centre de recherche en matière de bande dessinée aux États-Unis : le Billy Ireland Cartoon Library and Museum, rattaché à la Ohio State University de Columbus. D’où la pléthore d’originaux présentés. Le créateur de Calvin et Hobbes, originaire de la région, lui a confié un grand nombre de ses planches originales, depuis objets de deux exposition. Celle présentée ici procède de la seconde.

Avant Bill Watterson, des devanciers d’importance avaient fait de même, dont rien moins que Milton Caniff. Lui également natif du coin a été formé au métier de dessinateur de presse au journal local Columbus Dispatch, par un certain... Billy Ireland.

Stéphane Beaujean commente un strip (bande horizontale) de Bill Watterson lors de l’ouverture de l’exposition

Lors de l’élection de Bill Watterson, l’année dernière, la plus récente exposition était déjà en chantier dans l’Ohio. Suite à un rapprochement, Stéphane Beaujean, du comité de programmation artistique du festival, s’est rendu sur place et s’est servi de ce fonds exceptionnel pour intégrer à cette base des données plus "didactiques".

Sa logique consistait à penser, avec raison, que le public du Vieux Continent n’appréhenderait pas tout ce qu’abordé ici avec la même familiarité que des visiteurs américains.

Au final, le résultat se révèle concluant et amateurs plus ou ou moins éclairés y trouveront leur compte à plusieurs niveaux, excepté peut-être les affamés d’inédits.

(par Florian Rubis)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

En médaillon : Calvin et Hobbes, les personnages de Bill Watterson
© L’auteur et Hors Collection

"Bill Watterson – À la Recherche de Calvin et Hobbes" - Par Bill Watterson et collectif – Hors Collection – 162 pages, 25 euros / Catalogue de l’exposition

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • L’expo ne tient elle que le temps du festival donc jusqu’à ce dimanche ou dure t elle plus longtemps ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Florian Rubis le 2 février 2015 à  22:10 :

      Renseignements pris auprès de Stéphane Beaujean, des négociations sont en cours avec les Américains afin que l’exposition soit davantage visible en Europe. Comme cela sera le cas pour celle consacrée à Jirô Taniguchi, d’après les indications de Nicolas Finet données lors de sa présentation au Louvre, à Paris, avant le Festival.
      Cordialement, Florian Rubis

      Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD