Angoulême 2019 : Dupuis lance Webtoon Factory sa plateforme de BD numérique

15 janvier 2019 0 commentaire
  • L'été dernier, la France entière exultait la victoire des bleus face à la Croatie pendant la coupe du Monde de Football en Russie. À cette époque, Dupuis avait décidé de publier son premier webtoon original "Deathfix". Une série où l'on suivait un entraîneur de football russe qui allait se retrouver face à la corruption. L'opération avait alors été un beau succès. Nous voilà maintenant sept mois plus tard, et Dupuis annonce lancer sa propre plateforme de webtoon : Webtoon Factory.

À l’origine, les webtoons sont des webcomics sud-coréens à lire verticalement sur un smartphone ou une tablette. Ce format offre bien évidemment des possibilités de narrations bien propres à ce support qui un très grand succès en Corée du Sud où il représente près de 50% du marché de la BD. Un succès que certains aimeraient bien voir arriver en France...

En 2016 était lancée la plateforme Delitoon, qui offre la possibilité aux Français de lire de nombreux webtoons et manhwas - bande dessinée sud-coréenne. Dupuis contre-attaque aujourd’hui avec Webtoon Factory qui proposera elle des créations originales.

Angoulême 2019 : Dupuis lance Webtoon Factory sa plateforme de BD numérique
© Delitoon

La plateforme (en partenariat avec Izneo) sera lancée le 24 janvier 2019, à l’occasion du Festival d’Angoulême, et une présentation aura lieu le vendredi 25 janvier de 10h30 à 11h30 à l’Auditorium du Pavillon Jeunes Talents. Des Speed dating des futurs talents seront aussi organisés pendant toute la durée du festival de 14h00 à 16h00, dans ce même auditorium.

Qu’est-ce qui nous attend sur cette plateforme ? Pas moins d’une vingtaine de séries de tous les styles (BD, comics, manga), du thriller à l’horreur en passant par l’humour et la romance. Les séries sont présentées comme des saisons de 24 épisodes, et les tarifs n’ont pas encore été communiqués.Les équipes créatives s’appuieront sur des auteurs et autrices expérimentées, autant que sur jeunes talents - jeunes artistes n’hésitez d’ailleurs pas à tenter votre chance. On retrouvera aussi bien évidemment des séries déjà publiées par l’éditeur.

quatre de ces séries originales ont pu se dévoiler à nous :

First Light
© Webtoon Factory

- "First Light" de Nimit Malavia et Tri Vuong : Tous les cent ans, le Léviathan Tia’Maht émerge de sa montagne pour détruire le monde de Lagos. Seul le Chant de la Première Lumière (First Light), peut le renvoyer dans son sommeil. Les sœurs jumelles Ashura et Sen sont toutes deux nées avec la capacité de chanter. Mais seule une d’entre elle peut réussir cette mission… Ce qui n’arrange pas la situation quand celle désignée périt dans d’étranges circonstances quelques heures avant le jour fatidique.

Bouh Land

- "Bhou Land" par Rours Dreamin : Turbulent, extravertie et psychopathe à ses heures, Orage, un jeune garçon, se voit envoyer à l’école des monstres par sa mère afin de le canaliser. Seul problème, Orage n’a pas (encore) éveillé ses pouvoirs. Entre magie, camarades peu commodes et punitions horrifiantes, il va falloir se bouger pour rester en vie. Le quotidien (presque) normal d’un collégien.

Sex Runner
© Webtoon Factory

- "Sex Runner" par Pierre Dheur : Dans un monde post-apocalyptique, les femmes contrôlent le monde et jouissent de leur emprise sur les hommes qu’elles contraignent à l’extinction. Mais impossible de donner vie à une nouvelle génération sans les hommes. Elles ont besoin d’un mâle, un seul, un vrai : le Sex Runner, le « Mad Max » du sexe.

Azalaïs
© Webtoon Factory

- "Azalaïs" par Anne Masse : Azalaïs est une jeune paysanne vivant dans un village occitan au 14e siècle. Son mojo : glander ; son espoir : partir loin de ce trou paumé. Son quotidien va enfin basculer le jour où des brigands la libèrent suite à une énième incursion. Dès lors elle va découvrir les multiples facettes et turpitudes de la société féodale au cours d’un road trip décapant.

Des séries plutôt variées qui s’adresse logiquement à un public ado et jeune adulte, la génération smartphone.

Deathfix, premier webtoon de Dupuis
© Dupuis

Les webtoons n’avaient jamais réellement bénéficié du soutien de grands éditeurs, mais Julien Papelier, directeur général de Dupuis nous avait déjà expliqué qu’il souhaitait faire évoluer numériquement Dupuis. La bande dessinée numérique n’est pas nécessairement l’ennemi de la bande dessinée dîtes traditionnelle, mais c’est une évolution du 9e Art qui devrait permettre à de nouvelles formes de narration et de dessin de se développer. Il est donc intéressant de voir de grands éditeurs s’y atteler.

La musique a Spotify et Deezer, le monde du cinéma et des séries voit se développer de nombreuses plateformes de streaming (Netflix, Disney+, DC Universe, Amazon Prime...), le monde la bande dessinée devrait logiquement suivre. Sera-ce là l’un des futurs du 9e Art ?

Rendez-vous le 24 janvier prochain pour découvrir Webtoon Factory !
© Dupuis

(par Vincent SAVI)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?