Écoutez les interviews et émissions d'ActuaBD
Apple Podcast Spotify Podcast Google Podcast

Angoulême 2020 : Emmanuel Guibert, le lauréat chantant

  • Or donc, c'est le merveilleux Emmanuel Guibert qui a eu le Grand Prix. On l’a dit : il s’agit là d’une reconnaissance méritée pour un auteur discret mais à l’œuvre essentielle. Lors de la remise du Prix mercredi, les personnes présentes ont pu se rendre compte que son talent ne s'arrêtait pas à la bande dessinée : il pousse aussi la chansonnette, et ce n'est pas mal ! ActuaBD l’a filmé pour vous.

Emmanuel Guibert, c’est un talent de conteur, un dessin fabuleux, une empathie faite homme et un charisme fou. Le plus solaire des créateurs de la « Nouvelle Bande Dessinée » n’est tapageur, ni dans son dessin, ni dans ses apparitions publiques ; il n’est ni un donneur de leçons, ni un misanthrope aigri.

L’inauguration du Festival qui a lieu le mercredi soir a été, cette année particulièrement, une véritable tannée. Campagne municipale oblige, les élus régionaux, diserts comme des maires de Champignac, y allaient chacun de leur discours à rallonge. Franck Bondoux, le délégué général du Festival qui passait avant la remise du Grande Prix a très vite senti qu’il fallait la faire brève et céda la place au lauréat de l’année : Emmanuel Guibert.

Et celui-ci, plutôt que de nous asséner des remerciements lénifiants préféra pousser la chansonnette : « Du Luis Mariano, du Dario Moreno… » expliqua-t-il. Des chansons plutôt que des discours… On devrait faire cela plus souvent.

(par Didier Pasamonik (L'Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Photos : Cédric Munsch - ActuaBD

 
Participez à la discussion
1 Message :
Newsletter ActuaBD