Angoulême 2020 : Les Mondes de Wallace Wood

21 janvier 2020 0 commentaire
  • L’immense Wallace Wood est à l’honneur d’une exposition au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême. Une rétrospective dantesque qui retrace l’œuvre de cet auteur majeur de la BD américaine. L'exposition "Les Mondes de Wallace Wood" sera à retrouver au Musée de la BD d’Angoulême du 30 janvier au 15 mars 2020.
Angoulême 2020 : Les Mondes de Wallace Wood
© Creative Commons, Wikipédia.

Dans le titre de l’exposition, Les Mondes de Wallace Wood, le pluriel est primordial, tant l’héritage de l’auteur est protéiforme. De DC Comics aux cartes à collectionner Topps (une marque de chewing-gum américaine), de Will Eisner à Mars Attack, la carrière de Wallace Wood foisonne de références aussi diverses qu’incontournables.

Difficile donc de lui rendre hommage sans évoquer toutes les facettes qui composent son héritage. C’est ce but pour le moins ambitieux que poursuit le musée d’Angoulême : dresser un portrait complet de l’œuvre de l’artiste.

Et quelle œuvre ! On lui doit entre autre le costume rouge bien connu de Daredevil, la série T.H.U.N.D.E.R. Agents, ou encore les lettrages de la série Le Spirit de Will Eisner, pour qui il a été assistant. C’est sous sa tutelle que le jeune "Wally" est entré dans le monde de la bande dessinée au début des années 1950. Avec un maître pareil, on comprend mieux d’où lui vient la créativité qui caractérise son travail !

Daredevil™ & © 2020 Marvel.

Wallace Wood a notamment été très important dans la bande dessinée de science-fiction. Il a entre autre travaillé pour le périodique EC Comics, pour qui il dessinait des couvertures de récits de SF, et il a également illustré des histoires basées sur les œuvres d’Isaac Asimov ou de Philippe K. Dick pour Galaxy Science Fiction. Ces incursions dans la SF -parmi bien d’autres- ont durablement influencé le genre, et "Wally" Wood reste encore aujourd’hui une référence majeure.

L’exposition, qui rassemble de nombreuses planches originales et éditions d’époque, mettra autant en avant le travail de l’auteur sur la bande dessinée que ses productions plus en marge du 9e art, allant de ses illustrations à ses vignettes, en passant par ses contributions à la publicité.

© Wally Wood.

Et pour tous ceux qui n’auront pas l’occasion de se promener parmi les cimaises du Musée de la BD d’Angoulême, un sublime catalogue de l’exposition est déjà disponible en précommande, à retrouver ici.

Voir en ligne : La page de l’exposition sur le site du FIBD.

(par Jaime Bonkowski de Passos)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Exposition Les Mondes de Wallace Wood, du 30 janvier au 15 mars 2020.
Musée de la bande dessinée, Cité Internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême.

  Un commentaire ?