Angoulême 2020 : le palmarès des Prix Découvertes

31 janvier 2020 0 commentaire
  • C'est l'une des récompenses les plus attendues du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême : les prix Découvertes. Ils récompensent les talents d'aujourd'hui qui s'adressent à la jeunesse, frange importante du public, et les talents de demain, dans le cadre du Concours scolaire.

C’est dans un climat tendu que s’est déroulé la seconde cérémonie de récompenses du FIBD 2020. Après les annulations successives du discours de Xavier Bonnefont, la balade du ministre Riester dans les stands du Festival, et la présence d’Emmanuel Macron au Musée de la BD il n’était pas certain que le président maintienne sa décision de remettre les prix ce soir au théâtre d’Angoulême en raison des hostilités qui lui étaient exprimées par la rue.

Accompagné par les forces de l’ordre qui ont perturbé toute l’après-midi la circulation autour du théâtre, interdisant parfois l’accès de la Bulle New York (le lieu de l"édition indépendante) à ses exposants, empêchant la presse spécialisée de faire son travail, le président jupitérien s’est tout de même acquitté de la tâche, aux côtés d’une classe de collège de la ville, le Prix Découverte étant habituellement remis par les élèves d’une classe de la région.

Nous n’avons pas pu y assister et c’est donc sur communiqué que nous vous communiquons sans plus attendre la liste des récompensés :

Tout d’abord, le Prix Jeunesse 2020 est attribué à Les Vermeilles de Camille Jourdy (Éd. Actes Sud BD). Un album que nous avions repéré dès sa sortie, nous avions salué "le début d’une aventure riche en rebondissements et en émotions, rythmée par des dialogues enlevés et magnifiée par les couleurs de Camille Jourdy".

Angoulême 2020 : le palmarès des Prix Découvertes

Vient ensuite le Prix Jeunes Adultes, qui est remis à Akiko Higashimura pour Le Tigre des neiges T. 4 (Éd. Le Lézard Noir). Là encore, ActuaBD en parle : "Un récit qui alterne parfaitement les scènes d’action avec les passages plus intimistes, rendant le personnage aussi fascinant qu’attachant." Dans ce palmarès jeunesse, il est naturel d’y trouver un manga, ce genre constituant plus de 80% de la lecture des moins de 15 ans de nos jours.

Puis pour les Prix scolaires, on retrouve :

Le Prix des écoles a été attribué à : La Quête d’Albert d’Isabelle Arsenault (Éd. La Pastèque)

Le Prix des lycées attribué à : Le Voyage de Marcel Grob de Philippe Collin et Sébastien Goethals (Éd. Futuropolis). "Une lecture indispensable sur ce sujet si sensible."

Quand au Prix des collèges, ce sontMakyo et Alessia Buffolo qui l’ont reçu, pour Obie Koul T. 1 (Éd. Kennes). Nous saluions un "premier tome d’Obie Koul qui est une bonne entrée en matière pleine de belles promesses pour la suite de la série, qui saura à certainement parler à un jeune public !"

Enfin, les prix scolaires (rappelons que la grande Catherine Meurisse qui vient d’entrer à l’Académie des Beaux-Arts, la première académicienne de bande dessinée de France, avait remporté ce prix enfant) :

Le Prix espoir : Gaspard Merigalet.

Le Prix du scénario : Sapho Ferrone.

Le Prix graphisme : Adrien Nunez Bechet.

Le Prix Angoulême : Alex Adamiak.

Puis enfin les prix Jeunes Talents :

Le Prix jeunes talents : Adèle Maury.

Le Prix jeunes talents région : Clémence Sauvage.

Le Prix drawmecomics : Simon Boileau et Florent Pierre.

Autant de noms que les éditeurs feraient bien de surveiller, félicitations à eux !

(par Jaime Bonkowski de Passos)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?