Nos dossiers Festival International de la bande dessinée d’Angoulême Angoulême 2022

Angoulême 2022 : L’industrie florissante de la BD italienne

Par Marlene AGIUS le 18 mars 2022                      Lien  
Angoulême 2022 : Ce Vendredi 18 Mars a réuni à Angoulême un panel de professionnels de l'industrie de la BD italienne. À l'ordre du jour: la BD moderne au service du patrimoine antique.

Ce panel animé par Matteo Stefanelli, directeur artistique du Napoli Comicon, a rassemblé Luca Maggi, délégué au département de créativité contemporaine du Ministère de la Culture en Italie ; Diego Marani, directeur de l’Institut Culturel Italien de Paris (Istituto Italiano di Cultura) ; et Antonio Mannino, directeur de l’Etna Comics.

Une croissance qui décolle

L’industrie de la BD italienne a connu une croissance importante ces 20 dernières années. La première cause : du kiosque, la distribution est passée à la librairie. Ce rôle grandissant des librairies a permis la croissance d’augmenter de 40% en 2020 à 148% en 2021 !

Soutien gouvernemental

Depuis 2018, le soutien apporté au marché de l’édition a été accompagné d’une volonté de promotion de la bande dessinée. Un million d’euros a été mobilisé par le Ministère de la Culture pour cette initiative qui a également pour but d’utiliser la BD comme outil de communication dans un plus large plan de valorisation du patrimoine italien.

Le premier projet, Fumetti nei Musei (BDs dans les Musées), a été une façon de redonner de l’éclat aux institutions muséales et inviter un nouveau public.

Cette valorisation est ensuite passée, en 2021, par la publication de 22 bande dessinées sur les lieux du patrimoine culturel italien : le Colisée, Pompéi, Sermione, la Brera de Milan,... grâce aux collaborations d’artistes connus ou méconnus.

L’Institut Culturel Italien en France a aussi été mobilisé. Un programme de soutien aux jeunes artistes leur permet de rentrer en résidence pour créer une BD autour des locaux parisiens de l’institut. Dans ce cadre, le Prix Talents Émergents de la Bande Dessinée Italienne lance aujourd’hui sa première édition.

Angoulême 2022 : L'industrie florissante de la BD italienne

À noter également : l’action des bibliothèques dans un effort de conservation et d’archivage des fumetti. Mais ces efforts de valorisation, entre héritage et contemporanéité, passent aussi et surtout par l’événementiel.

Industrie Festvalière

Le Lucca Comics Festival reste le roi de l’industrie festivalière en Italie, avec plus de 250 000 tickets vendus en 5 jours, et un record de plus de 270 000 en 2016. Mais 2021 a vu naître le RIFF : un réseau national de festivals de la bande dessinée sous l’impulsion d’une initiative commune : l’Etna Comics, l’ALF (Associazione Librerie del Fumetto) à Rome, le TCBF (Treviso Comic Book Festival) de Trévise, et la Comicon de Naples.

En 2021, le RIFF a formé un partenariat de 35 festivals dans tout le pays.
"Nous pouvons dire que nous sommes des pionniers dans ce domaine en Europe. Pourquoi ne pas créer, dans le futur, un réseau européen du même acabit, avec des évènements itinérants internationaux ?" questionne Antonio Mannino.

Ce dialogue entre ce qui fait la fierté patrimoniale italienne et son ambition d’étendre les échanges, dirige la BD vers cette injonction européenne.

"Dans ces temps troublés, il faut exploiter la force communicative de la BD : utiliser la culture au service de la culture. Face à la guerre, maintenir un échange. La culture ne disparaît jamais, elle doit résister aux chocs de la politique." ajoute Diego Marani.

Il faut espérer que tout le monde soit du même avis.

(par Marlene AGIUS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

PAR Marlene AGIUS  
A LIRE AUSSI  
Nos dossiersFestival International de la bande dessinée d’AngoulêmeAngoulême 2022  
Derniers commentaires  
Newsletter ActuaBD