Collectors

Angoulême 2023 : vente exceptionnelle d’un original de Franquin sur Catawiki

Par le 23 janvier 2023                      Lien  
À l’occasion du Festival d’Angoulême, où la célèbre plateforme d’enchères en ligne aura un stand, Catawiki met en vente un original de Franquin tout à fait exceptionnel. Outre Gaston, Mamzelle Jeanne, la mouette rieuse, la Fiat 509, Longtarin et le célèbre gaffophone, on y trouve aussi le Marsupilami, et d’autres créatures : éléphant, gorille de la main de l’incroyable dessinateur qu’était Franquin.
UN PUBLIRÉDACTIONNEL DE Angoulême 2023 : vente exceptionnelle d'un original de Franquin sur Catawiki

D’où vient ce superbe grand dessin à l’encre de Chine réalisé par André Franquin ? Il a été créé en 1978 pour illustrer la pochette d’un disque 33T édité aux Pays-bas qui est joint au dessin. Les dimensions pour le dessin original sont 40 x 34,7 cm. Les dimensions pour la pochette 33T, avec le disque inclus sont de 31,1 x 31,2 cm. Un pur moment de bonheur graphique !

Le dessin original. Splendide.

Depuis 45 ans, c’est la première fois que cette œuvre est proposée en vente aux enchères. Son authenticité a été vérifiée chez le vendeur par un expert de Catawiki spécialisé dans les dessins originaux de bandes dessinées.

La pochette de disque tirée du dessin
© André Franquin / Dupuis

Au dos de ce grand dessin original à l’encre de Chine sur papier dessin, une mise en couleurs réalisée sur la base des indications de couleurs faites par Franquin et jointes à cet original, la mise en couleur à la gouache,. Si on le regarde en transparence, les couleurs apparaissent et l’original peut être admiré en couleurs.

Si vous visitez le Festival d’Angoulême, venez admirer ce superbe dessin original d’exception et découvrir les autres originaux proposés par Catawiki aux collectionneurs et aux amateurs dans la Place du 9e Art Place des Halles. Vous pouvez aussi y rencontrer les experts de Catawiki pour leur proposer de mettre en vente les trésors qui dorment dans vos bibliothèques et dans vos greniers !

Mot manuscrit de Franquin recommandant le studio Leonardo.
© André Franquin
Les indications couleurs de Franquin
Avec la mise en couleurs à la gouache au verso de l’original

Voir en ligne : LE SITE DE LA VENTE

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

Gaston Lagaffe Dupuis ✏️ André Franquin 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
Participez à la discussion
10 Messages :
  • Le problème c’est que le bas du dessin est bien de Franquin mais on y a effacé le conducteur (qui était certainement Gaston). La grosse tête de Gaston n’est manifestement pas de Franquin, mais certainement de Leonardo lui-même. On peut noter que si la grosse tête est bien fait d’encre et de blanc, le bas du dessin est sûrement une impression de photograveur, le trait y est uniformément noir et on ne voit pas de traces de l’effacement du chauffeur de la voiture en marche. Je me ferai un plaisir d’aller voir cet ’’original’’ à Angoulême pour confirmer mon jugement (ou l’infirmer, mais j’ai peu de doute, l’encrage de la tête n’a rien du talent de Franquin en 1978, et la différence avec la maetria du bas du dessin est flagrante).

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 23 janvier à  22:55 :

      Pure spéculation. Pour ma part, j’affirme que tout est de la main de Franquin. Allez voir sur le site de Catawiki, il y a un agrandissement de ce dessin et des reproductions du document sous toutes les coutures. Vous parlez sans savoir. Oui, allez voir cet original à Angoulême.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Laurent Colonnier le 28 janvier à  07:51 :

        Oui, allez voir cet original à Angoulême.

        Malheureusement il est impossible de juger sur pièce, j’ai été sur le stand mais on n’y présente qu’un fac-similé, l’original est toujours chez le vendeur. Par ailleurs l’accueil était sympathique et la conversation intéressante.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Patrick Vranken le 28 janvier à  17:31 :

          Je confirme que le débat était intéressant et qu’on a échangé nos théories dans un esprit constructif ;-) Je suis tres heureux que nous avons pu montrer un dessin d’une tel qualité à littéralement des milliers de fans qui ont défilés devant notre stand à Angoulême. Demain la dernier chance de nous visiter avant que la vente se termine !

          Répondre à ce message

    • Répondu par Karl le 24 janvier à  16:30 :

      Je ne partage pas votre jugement. Pour moi, l’intégralité du dessin est de la main de Franquin. Il n’y a jamais eu de tête effacée dans la voiture, Gaston admire simplement une petite parade reprenant des éléments de son univers. Concernant la "grosse tête", l’encrage est du maître. C’est flagrant. Le problème qu’elle vous pose est simplement le fait que Franquin dessine petit. Toute la spontanéité de son dessin ne peut s’exprimer sur cette tête grand format. L’encrage n’est pas jeté et nerveux comme pour celui de la parade mais au contraire appliqué du fait de ces grande courbes. Si Léonardo, comme vous le sous-entendez, a encré cette tête alors non seulement il a encré la petite parade du dessous mais aussi l’intégralité de l’œuvre de Franquin. Cordialement.

      Répondre à ce message

  • C’est un publi-rédactionnel.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 24 janvier à  13:52 :

      Et alors ? Un expert est censé avoir authentifié l’objet .

      Répondre à ce message

      • Répondu par Capitaine Kérosène le 27 janvier à  10:06 :

        Ça veut juste dire que c’est une publicité. Et que, par conséquent, le texte est un argumentaire publicitaire.

        Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Quelqu’un saurait traduire les mentions inscrites sur la pochette du disque ? Je suis curieux : )
    Merci par avance

    Répondre à ce message

    • Répondu par Pol le 27 janvier à  15:55 :

      ça dit : Gaston Lagaffe et le Marsupilami 5 histoires passionnantes .

      Répondre à ce message

PAR   
A LIRE AUSSI  
Collectors  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD