Animeland n°100 - Avril 2004

5 avril 2004 0 commentaire
  • Belle couverture pour le 100e numéro du «premier magazine de l'Animation» : la petite sorcière Kiki en vernis sélectif. Quant au contenu, rien à dire : il est comme toujours de qualité. Joyeux anniversaire à lui !

Elle est loin, l’époque du petit prozine en noir & blanc distribué en librairies archi-spécialisées. Depuis, il y a eu le passage couleur, la distribution en kiosque, les numéros hors-séries, le passage au statut d’entreprise, l’ouverture à tous les formats d’animation, la création d’une revue sœur consacrée à la manga et consécration suprême... l’apparition une concurrence très nombreuse [1].

Ce centième numéro ne déroge pas à son format habituel : les infos sorties, le portrait d’un doubleur, l’agenda, les fiches animation, les critiques produits dérivés et revue de zines, découverte d’un animateur non-"mainstream" (l’anglais Phil Mulloy et la petite fille de Ladislas Starewitch),... le coréen Peter Chung en interview, un petit dossier sur la nouvelle bombe commerciale de l’Extrême-Orient, hack, un autre sur Innocence, suite de Ghost in the Shell et un dernier sur une saga qui a bien marché en France, les Chevaliers du Zodiaque. Ilian N’Guyên sort son 9e "Contre-courant", article ovniesque qui fait penser au riches heures de feu L’indispensable. Et un grand dossier sur les sorcières dans l’animation japonaise (Kiki bien sûr, mais aussi les "Magical Girls"...). Petit bonus sur l’œuvre de Miyazaki : à la place d’un poster, des cartes postales !

Outre le coup de cœur pour le dernier Ghibli sorti en France (15 ans après sa sortie, alors qu’il est un hommage évident à Jules Vernes...), pour fêter le centième numéro, la rédaction se montre vue par .... un rapport de stage. Rafraîchissant ! Et un index reprenant tous les articles parus dans Animeland. Sauf erreur de ma part, cela faisait un bail qu’on y avait pas eu droit ;)

(par Xavier Mouton-Dubosc)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Mensuel édité par Anime Manga Presse, 6€ en kiosques

[1hélas, bien souvent d’une qualité plus que passable et s’attardant trop souvent sur des sujets limites obscurs qui ne plairont qu’à l’otaku forcené.

  Un commentaire ?