Collectors

Après La Rafle : Laurent Bidot s’expose à Bruxelles

Par Jacques Schraûwen le 18 octobre 2022                      Lien  
Un dessin en noir et blanc, profond, puissant, pour un livre qui nous parle de l’inacceptable… Et dont les originaux sont à découvrir dans La Galerie de la Bande Dessinée à Bruxelles.

Dans cette petite galerie bruxelloise, c’est un livre que tout monde devrait avoir lu, et fait lire, qui s’expose, se révèle, se montre. Un livre, certes paru il y a plusieurs mois, mais qui mérite, assurément, qu’on en parle, encore et encore… Tant il est vrai, comme le dit le principal personnage de cet album, Joseph Weismann, qu’il ne faut pas, aujourd’hui comme avant-hier, accepter l‘inacceptable ! Après la rafle… Un album inspiré donc par les souvenirs d’un gamin qui a vécu l’horreur de la rafle du Vel d’hiv, à Paris, l’enfermement ensuite, dans un camp en France, à Beaune-la-Rolande, la folie de son évasion, enfin…

Après La Rafle : Laurent Bidot s'expose à Bruxelles

C’est en 1942 que cette rafle organisée par l’occupant et gérée par le pouvoir français a eu lieu. Il y a 80 ans… On en a fait un film, avec Jean Reno, qui, osons l’affirmer, n’a vraiment pas grand intérêt… Aux dires même, d’ailleurs, de Joseph Weismann, le rescapé ! Lequel, en revanche, a aimé cette adaptation en bande dessinée due à Arnaud Delalande comme scénariste, et Laurent Bidot comme dessinateur…

Et c’est le travail tout en puissance de ce dessinateur que nous vous invitons à découvrir. Un dessinateur qui a choisi un travail sur le noir et blanc proche de l’expressionnisme allemand pour rendre compte et mémoire d’un « inacceptable » répugnant.
Pour nous donner à voir l’horreur d’un quotidien français que l’Histoire officielle ne remet en lumière que depuis très peu de temps, Bidot choisit la voie de la pudeur et de l’émotion. Totalement dessiné de manière très classique, pour rendre clair et lisible un scénario éclaté, ce livre n’a rien d’un travail de seul délassement, et on sent, face aux cimaises où sont accrochées les planches originales, tout l’engagement qui a été celui de l’artiste.

Deux enfants, perdus dans une guerre à laquelle ils ne peuvent rien comprendre, sont les axes centraux de ce livre de mémoire… Mémoire historique, mémoire émotionnelle surtout. Et pour en faire les héros tangibles de ce livre, pour être fidèles aux souvenances de l’enfant Joseph Weismann, Laurent Bidot et Arnaud Delalande ont décidé de tout raconter, par les mots et le graphisme, à hauteur de l’enfance… Une enfance dessinée, ainsi, portant sur le monde qui les entoure, le monde des adultes, le monde des grands, un regard extrêmement attachant.

Et c’est ce regard-là que cette galerie expose, au long de quelques planches qui ne laisseront personne indifférent. Même si l’album est paru en couleurs, des couleurs d’ailleurs parfaitement réussies, on ne peut qu’être éblouis par la technique du noir et blanc de ce dessinateur habité véritablement par son sujet.

(par Jacques Schraûwen)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9791037505699

Après La Rafle – Exposition jusqu’au 22 octobre des dessins de Laurent Bidot - La Galerie de la Bande Dessinée - Chaussée de Wavre 237 - 1050 Bruxelles.

Les Arènes ✍ Arnaud Delalande ✏️ Laurent Bidot Shoah Histoire 🛒 Acheter 📖 Feuilleter  
PAR Jacques Schraûwen  
A LIRE AUSSI  
Collectors  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD