Aquaman Rebirth T5 - Par Dan Abnett & Collectif - Urban Comics

10 juin 2019 0 commentaire
  • Clap de fin pour la série d'Urban Comics qui voit Arthur et Mera reconquérir le trône d'Atlantide et poser les bases d'une nouvelle organisation de leur couple. Un dernier acte réussi à l'image d'une série efficace et agréable, faisant honneur à la période « The New 52 ».

Ce dernier album [1] ne marque pas la fin du comic book, qui s’est poursuivit aux États-Unis après ces épisodes, mais celle du titre « made in Urban Comics ». Nous y retrouvons la partie finale de l’arc narratif du Coup d’État, qui avait laissé notre héros mort, et constitue une fin satisfaisante en soi.

Cet épisode est suivi d’une renaissance et d’un changement de look. Portant cheveux long et barbe, Aquaman a rencontré et rassemblé de nouveaux alliés dans les bas-fonds de la cité aquatique, comme Dolphin, la « sang-souillée », et King Shark, le chef de gang, avant de retrouver les siens, dont Mera, et lancer un assaut insurrectionnel.

Le tome se divise en deux parties. D’abord la suite et fin de la lutte de reconquête du trône. Face au retour d’Aquaman et de ses alliés, le roi Rath décide de recourir à une forme de magie ancestrale, scellé au plus profond de la tour des sorciers. Une bien mauvaise idée qui se retourne contre Rath et plonge la cité dans un véritable cauchemar.

Aquaman Rebirth T5 - Par Dan Abnett & Collectif - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

Le final fait la part belle à l’horreur et à l’union sacrée. Il s’avère plutôt convaincant et intense, assez joli graphiquement grâce à la partition de Riccardo Federici qui ménage une parfaite ambiance oppressante. Seul bémol : la dimension de la lutte des classes, développée à travers les habitants des bas-fonds et de l’histoire personnelle de Rath, se trouve quelque peu oubliée dans ce grand final.

La seconde partie présente la nouvelle situation de l’Atlantide, d’abord politique avec Mera comme nouvelle reine, et Arthur en tant qu’homme de l’ombre, mais aussi géographique. Côté histoire, les auteurs proposent un cross-over avec la Suicide Squad. Une « menace du jour » assez classique, pas forcément au niveau de la première partie, mais qui a le mérite de mettre à plat cette nouvelle période qui s’ouvre pour le couple aquatique.

Une bonne fin de série pour un titre qui a proposé de belles aventures, classiques mais efficaces, à la fois politiques et horrifiques, ainsi qu’une intéressante galerie de personnages. De même l’évolution du couple Arthur et Mera au cours de ces épisodes s’inscrit dans une modernité plutôt maline. Décidément le personnage se trouve une excellente période.

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Aquaman Rebirth T5. Scénario : Dan Abnett & Rob Williams. Dessin : Riccardo Federici, José Luis & Collectif. Traduction Sarah Grassart. Urban Comics, collection "DC Rebirth". Sortie le 5 avril 2019. 216 pages. 19,00 euros.

Acheter cet album sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

Aquaman "DC Rebirth" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1
- Lire la chronique du tome 2
- Lire la chronique du tome 3
- Lire la chronique du tome 4

Aquaman "Sub-Diego" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1

Aquaman "The New 52" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1 de la série
- Lire la chronique du tome 3 de la Justice League
- Lire la chronique du tome 3 de la série
- Lire la chronique du tome 4 de la série
- Lire la chronique du tome 5 de la série

[1Les épisodes contenus dans Aquaman Rebirth T5 : Régicide sont :
- Aquaman #34-40 (mars 2018 à septembre 2018),
- Suicide Squad #45-46 août 2017 à septembre 2018).

  Un commentaire ?