Aquaman T5 - Par Jeff Parker & Paul Pelletier - Urban Comics

14 octobre 2015 0 commentaire
  • Suite et fin des aventures du roi des mers écrites par Jeff Parker qui conclut ses intrigues avec quelques invités de marque : Gorilla Grodd et le Limier Martien, et un final aussi intense que surprenant.

Dans le tome précédent, nous avions assisté à la prise en main de la série par Jeff Parker, faisant suite à Geoff Johns, le grand timonier de DC Comics. Ce dernier avait effectué un remarquable travail de reconstruction du personnage, posant les bases d’une nouvelle version moderne et convaincante, à travers une série d’arcs narratifs opérant chacun autour d’un thème bien précis.

En reprenant la série, Jeff Parker avait opté pour une narration moins structurée, développant ses intrigues en parallèles, avec des épisodes passant d’une intrigue à l’autre, pour ensuite y revenir. Cette narration nerveuse nous avait plu pour son ambiance Pulp et la variété de ses situations.

C’est toute cette base d’intrigues qui se trouve sollicitée dans cinquième tome [1] pour donner corps à la fin de ce second cycle des aventures d’Arthur Curry, roi de l’Atlantide et super-héros connu sous le nom d’Aquaman, et de sa compagne, Mera.

En termes de structure et de dénouement, le résultat s’avère une seconde fois efficace et convaincant.

Aquaman T5 - Par Jeff Parker & Paul Pelletier - Urban Comics
Arthur et Mera, un couple à la ville et au combat.
© DC Comics / Urban Comics

Nous retrouvons d’abord le plongeur transformé en créature-marine-hybride, mêlé entre autres, avec une ancien monstre-gardien de l’Atlantide. Doté de multiples capacités, la confrontation avec cette horreur des profondeurs est orientée action et propose de bonnes séquences dynamiques.

Ensuite, nous revenons à un classique indémodable : le rejet d’Arthur en tant que roi. Cette fois-ci, c’est Mera, sa compagne, qui affronte un groupe de rebelles et démontre une nouvelle fois qu’elle n’a besoin de personne pour se défendre et faire respecter leur autorité en tant que souverains.

Pas de temps de mort et des intrigues qui s’enchaînent de façon logique, où chacune apporte sa pierre à l’édifice et mène à l’ultime révélation de l’arc narratif final.

Mera en action : sa puissance a peu d’égal au fond des mers !
© DC Comics / Urban Comics

C’est en cherchant l’origine des tremblements de mer qui frappent Atlantide qu’Arthur et Mera, avec l’aide du Limier Martien, vont découvrir un impensable secret, qui va les mener à explorer le réseau de portails découvert dans le tome précédent.

Après un détour par la cité des gorilles, notre couple souverain finit par arriver dans une ancienne colonie qui sert de refuge à une communauté atlande peu accueillante, et où Arthur va devoir prouver une nouvelle fois son identité, dans tous les sens du terme.

De nombreux éléments sont très appréciables dans ces aventures écrites par Jeff Parker et dessinées par Paul Pelletier très inspiré : la variété de l’action, des personnages et leur enchainement rapide, donnant lieu à une densité et un dynamisme très bon.

Et pour ne rien gâcher, les histoires se révèlent fun et bien pensées, explorant de façon astucieuse et plaisante l’univers mythologique et aquatique de la série, accordant également d’excellents moments aux héros.

On appréciera une nouvelle fois le traitement de qualité du personnage de Mera, qui nous démontre lors d’un final qu’elle est l’égale de son époux, et que l’un pour l’autre, ils peuvent déplacer des montagnes.

Un second run -période de travail- qui continue d’inscrire le personnage dans une séquence particulièrement riche et réussie pour le plus grand bonheur des amateurs du protecteur des océans.

Arthur devant affronter la faune marine : le monde à l’envers !
© DC Comics / Urban Comics
Visiter la cité sous-marine d’Atlantide : un rêve pour tout scientifique !
© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Aquaman T5. Par Jeff Parker (scénario), Paul Pelletier (dessin) & Collectif (dessin). Traduction Edmond Tourriol. Urban Comics, collection "DC Renaissance". Sortie le 11 septembre 2015. 240 pages. 22,50 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

Aquaman sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1 de la série
- Lire la chronique du tome 3 de la Justice League
- Lire la chronique du tome 3 de la série
- Lire la chronique du tome 4 de la série

[1Les épisodes contenus dans Aquaman T5 : Maelström sont :
- Aquaman #32-40 (juin 2014 à mars 2015),
- Secret Origin #2 + #5 (mai 2014 + août 2014).

  Un commentaire ?