Art of Maliki - Par Maliki - Ankama Editions

21 février 2013 1
  • Maliki, la célèbre jeune fille aux cheveux roses née dans les strips hebdomadaires sur Internet, sort son tout premier Artbook, enrichi de secrets de fabrication. Un bel album qui saura combler ses nombreux fans ainsi que les amateurs d'illustrations.

Maliki, c’est la fille aux cheveux roses, qui durant huit ans, a vu ses aventures se poursuivre sur la toile de manière régulière, tous les mardis soirs. L’internaute pouvait suivre le quotidien de la belle, entourée de ses deux chats adeptes de coquineries en tous genres, accompagnée de deux créatures surnaturelles Ladybird et Electrocute.

Au fil des ans, les aventures philosophico-félines teintées de rose ont vu revenir des personnages récurrents (Jonn le normand, Fang la petite chinoise...), à mesure que le dessin gagnait en maîtrise, et même en décors.

En quoi consiste le quotidien de Maliki : des considérations sur la vie en général, des fragments de vie du point de vue des chats, des divagations sur la réincarnation, les mascottes pourries, le climat breton, la cruauté animale et enfantine, ou carrément des incursions dans le fantastiques à base de super-pouvoirs.

Mais la particularité de Maliki, c’est que c’est un personnage de fiction qui se dessine elle-même. Car dans sa mythologie, le dessinateur préposé aux dédicaces, Souillon, n’est qu’un larbin aux ordres de la belle créature née spontanément sur une feuille de papier à carreaux.

Art of Maliki - Par Maliki - Ankama Editions
©Maliki/Ankama Editions

Désormais, après cinq albums tirés de ses aventures numériques et enrichis de fan arts de lecteurs et de nouvelles illustrations selon les éditions (simples ou collectors), place à l’Artbook, tout simplement intitulé Art of Maliki. Nous y retrouvons les personnages de la bande dessinée bien sûr, mais aussi des multiples versions de couvertures, des comparatifs crayonnés / rendu finalisé, des illustrations originales pour des ex-libris ou des pages d’agendas, ou encore une intéressante série d’aquarelles.

Attention, que les fans des deux chats Fleya et Fëanor soient prévenus : le livre est surtout consacré à leur maîtresse, certainement une volonté de l’auteur de ne pas racoler sur les terres de l’humour Kawaï.

©Maliki/Ankama Editions

Mais l’univers graphiques de Maliki (l’auteur), ce sont aussi des fan arts (Zelda, Street Fighter, Doctor Who, Goldorak, Lamu...), des illustrations pour les éditions Ankama (des jeux de carte, du character design pour du jeu vidéo), ou des commandes professionnelles pour ses divers clients. L’occasion pour les fans du personnage de Maliki, de voir que le style reconnaissable du dessinateur d’inspiration manga et aux couleurs vives, se décline avec plus ou moins de réussite selon le média ou le public visé.

L’Artbook permet de constater les progrès accomplis par l’auteur, qui travaillait à l’origine dans le multimedia. Ses personnages sont parfois handicapés par une certaine rigidité anatomique, mais le dynamisme de ses mises en page à multiples personnages, les rendus de lumière très propre, et les jolies expérimentations aquarellées justifient amplement l’achat de cet Artbook qui comblera tous types de publics.

©Maliki/Ankama Editions

En prime les dernières pages consacrées à la création de la couverture de ce livre, sont une leçon de méthodologie et une plongée dans les contraintes liées au monde de l’édition.

Voir en ligne : Le site de Maliki

(par Thomas Berthelon)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :