Astérix fête ses cinquante ans avec éclat

8 octobre 2009 9
  • Un nouvel album, « L’Anniversaire d’Astérix », une grande exposition d’originaux au Musée de Cluny, un colloque à Bobigny, un « happening » parisien et un hommage rendu par la Patrouille de France, les 50 ans d’Astérix s’annoncent fastueux. Cet article est le premier d’une série qui saluera dignement l’évènement.

Conférence de presse des éditions Albert-René à la Bibliothèque Nationale, jeudi 8 octobre 2009. C’est le « petit auditorium » qui reçoit les journalistes et les correspondants de la presse internationale. Ils sont accueillis par un écran où l’on peut voir de courts clips où des personnalités, de Cali à Philippe Geluck, de Jean-François Kahn à Didier Van Cauwelaert, de Madness à Alain Juppé, de Kent à Laurent Kerusoré… chantent la gloire d’Astérix. « Si j’ai lu un Astérix ? dit Albert Jacquard, convaincant comme un Agecanonix, bien plus : une douzaine sans doute ! »

Signe que la réunion est importante, Albert Uderzo est là, de même que son épouse Ada, Anne Goscinny, la fille du scénariste, Arnaud Nourry, le PDG de Hachette Livre et Isabelle Magnac, directrice générale des éditions Albert-René.

Astérix fête ses cinquante ans avec éclat
Arnaud Nourry, PDG de Hachette-Livre, Anne Goscinny, Albert Uderzo et Isabelle Magnac, DG des éditions Albert-René
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Uderzo a l’air en pleine forme. Il est à peine arrivé que les photographes s’affairent autour de lui et d’Anne Goscinny. En vrai pro, il pose sans rechigner à côté de l’énorme figurine d’Obélix. Le photo call dure quelques minutes, le temps que la salle se remplisse. La conférence de presse est animée par le présentateur de télé Laurent Boyer qui tutoie Uderzo comme s’il était un pote de régiment.

Laurent Boyer est aux pieds d’Astérix et de son créateur. Sur l’écran les premiers croquis du personnage.
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Qu’apprend-t-on ?

La couverture du prochain Astérix en librairie le 22 octobre.
Ed. Albert-René

- Le titre du prochain Astérix qui sort le 22 octobre : « L’anniversaire d’Astérix », dont on découvre la couverture. Il s’agit d’un album composite dont on découvre que les textes seraient de René Goscinny et Albert Uderzo. Le dessinateur explique que le village a décidé de faire une surprise à Astérix et Obélix, nés le même jour. Tous les amis du Gaulois seraient là. Y compris un certain Jules et sa copine Cléopâtre…

- Que le tirage de la mise en place serait de 3,5 millions d’exemplaires pour toute l’Europe.

- Que le Musée de Cluny fera, du 28 octobre 2009 au 3 janvier 2010, une grande exposition d’originaux des aventures d’Astérix mis en situation dans le frigidarium restauré des thermes gallo-romains du musée de Cluny, un évènement dont nous ne manquerons pas de vous reparler.

- Que la Ville de Bobigny (proche banlieue parisienne) s’apprête à accueillir le 15 octobre 2009 une journée intitulée « Drôles de Gaulois » avec un colloque et une exposition. Ce jour-là, Uderzo inaugurera la plaque à l’endroit où Goscinny et lui, un jour d’août 1959, on inventé les aventures du petit Gaulois et recevra le Diplôme d’honneur de l’Université Paris 13, campus de Bobigny. ActuaBD.com étant partenaire média de cet événement, vous serez au courant de ce qui se passe, dans les détails.

- Que la Patrouille de France a rendu un joli hommage à Uderzo, en souvenir de Tanguy et Laverdure, comme en témoigne le film ci-dessous.

L’hommage de la Patrouille de France
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

- Que Yvan Hinnemann, l’homme de la moisson de blé sur la place de la Concorde ou de Paris-Plage, s’apprêtait à faire « envahir Lutèce » par Astérix le 29 octobre prochain. On n’en saura pas plus pour l’instant.

Qu’enfin, un Musical Astérix sera joué le 22 octobre prochain au Théâtre des Champs-Élysées, qu’un timbre sera émis à l’effigie d’Astérix et qu’Uderzo sera présent à Quai des Bulles à Saint-Malo, « pour visiter une classe d’enfants » précise-t-il.

Anne Goscinny et Albert Uderzo
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

La conférence de presse s’est conclue par un buffet de cochonailles. Aucun barde n’y a braillé. On a vu cependant le scénariste Christophe Arleston y faire acte de présence. Dans le contexte d’une continuation des aventures d’Astérix, y aurait-il baleine sous le gravillon ?

Uderzo assailli par les photographes
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
9 Messages :
  • Astérix fête ses cinquante ans avec éclat
    9 octobre 2009 18:08, par Monsieur Ix

    Je trouve très émouvant cet anniversaire car il coïncide avec (plus ou moins) la fin de l’Âge d’Or de la bande dessinée et le départ d’un grand monsieur. Espérons que le tout se déroulera sans allusions juridico-familiales.
    Vive Tintin !
    Vive Uderzo et Anne Goscinny !

    Répondre à ce message

    • Répondu le 10 octobre 2009 à  01:40 :

      Vive Tintin ! Vive Uderzo et Anne Goscinny !

      Ce n’est pas "Vive Astérix" que vous vouliez dire ?

      Pourquoi "Vive Anne Goscinny !" ? Elle n’est pour rien dans l’oeuvre de son père.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 10 octobre 2009 à  21:04 :

        Le « Vive Tintin ! » était un clin d’œil à une anecdote racontée par Hergé. Mais passons…
        Anne Goscinny est une femme simple, merveilleuse et profondément humaine que j’adore. Elle était TOUT pour son père et a sûrement eu une influence énorme sur les neuf dernières années de l’épopée d’Astérix. Il y a un court vidéo sur la-Croix.com et je n’en cite qu’un commentaire : « À 9 ans, un matin, mon père me dit “À tout à l’heure”. J’attends toujours, et j’en ai 40. C’est vrai, je ne suis pas remise de sa mort et je n’ai plus aucune chance de m’en remettre un jour. »

        Dois-je ajouter qu’elle (et ses enfants) gérera(ont) le patrimoine d’Astérix pour les soixante-dix prochaines années ?
        Je récidive et signe : Vive Anne Goscinny !
        Monsieur Ix

        Répondre à ce message

        • Répondu par Dupond et Dupont le 11 octobre 2009 à  17:14 :

          Et je dirais même plus, vive Isabelle Franquin, vive Véronique Culliford, vive Sylvie Uderzo, vive Kevin Coyotte, vive Walt Gos et viva Las Vegas !

          Répondre à ce message

    • Répondu par joel le 10 octobre 2009 à  07:30 :

      il me semble que j’ai lu il y’a quelque temps, qu’il fera une dernière longue histoire avant de passer la main, ais je rever ou bien ?

      Répondre à ce message

    • Répondu le 10 octobre 2009 à  13:05 :

      Bien d’accord avec vous. Monsieur Uderzo est l’un des derniers GEANTS de la BD ; avec plus de 200 millions d’exemplaires d’Asterix vendus sur la planète, il doit susciter bien des jalousies chez les auteurs moins doués, moins travaileurs ou moins chanceux. Un exemple incontestable de réussite d’une BD populaire, divertissante et sans prétention.

      Répondre à ce message

      • Répondu par green goblin le 20 octobre 2009 à  12:09 :

        Le soucis avec ASTERIX c’est que mr Uderzo ne fait plus que les crayonnés et ne crédite même pas les gens qui font l’encrage (veridique ) ,c’est plutot triste non ?!

        Répondre à ce message

  • Astérix fête ses cinquante ans avec éclat
    10 octobre 2009 16:10, par Eric

    Et la "Grande Collection" ? Elle semble au point mort depuis pas mal de mois ... C’est dommage. Aucune communication, à ma connaissance, sur la date de sortie des prochains.

    Répondre à ce message

  • Astérix fête ses cinquante ans avec éclat
    10 octobre 2009 17:09, par david

    oui, où est passée la grande collection ??????

    Répondre à ce message