Au Musée Hergé, de Bruxelles à Rawhajpoutalah, en passant par Louvain-La-Neuve

11 novembre 2013 0 commentaire
  • Dans le cadre d'Europalia, un événement culturel où tous les musées de Belgique se mettent au diapason d'un pays invité, le Musée Hergé à Louvain-La-Neuve revient, jusqu'au 26 janvier 2014, sur les aventures de Tintin dans le sous-continent indien avec une exposition : "Allô Bruxelles, ici Rawhajpoutalah!".
Au Musée Hergé, de Bruxelles à Rawhajpoutalah, en passant par Louvain-La-Neuve
Un rickshaw dans "Allô Bruxelles, ici Rawhajpoutalah !"
Photos : Mala India DR

Tintin est allé plus d’une fois en Inde. Sur les traces d’Henri de Monfreid, il y passe dans Les Cigares du Pharaon en 1932 où, après avoir été faire des fouilles archéologiques en Égypte et démantelé un trafic de drogue en Arabie, aventures où il rencontre pour la première fois les Dupond et Dupont ainsi que l’infâme Rastapopoulos, il arrive par hasard à Rawhajpoutalah. C’est d’ailleurs de là qu’il part pour se rendre à Shanghai dans Le Lotus Bleu en 1934.

Il vit aussi une aventure en Inde dans une pièce de théâtre écrite par Hergé, en collaboration avec Jacques Van Melkebeke, sous l’occupation en 1941 pour le Théâtre des Galeries : « Tintin aux Indes ou le mystère du diamant bleu » qui se situe dans la ville de Padhakore.

Enfin, dans Tintin au Tibet (1959), il fait une escale à New Delhi, non sans visiter avec le Capitaine Haddock le Fort Rouge et le Qutub Minar.

Un éléphant dans "Allô Bruxelles, ici Rawhajpoutalah !"
Photos : Mala India DR

Toute cette panoplie d’images inoubliables, mélange de clichés et de réalité, comme seul Hergé savait les aligner, sera confrontée, sous la forme de planches originales en noir et blanc, mais aussi dans leur version redessinée pour les albums en couleurs, avec les documents utilisés par Hergé pour les réaliser.

On y verra aussi les traductions du reporter à la houppe en indi, en tamoul, en bengali et en gujatari, qui témoignent de sa popularité en Inde.

La fascination d’Hergé pour les spiritualités orientales s’y déploie à l’envi, la scénographie exposant le travail du maître bruxellois dans un ensemble d’objets, notamment prêtés par l’association caritative « Mala India » de Waterloo ou le musée de Louvain-La-Neuve.

Une visite qui permet une relecture fertile d’un classique inépuisable.

Tintin en Inde
Dessin de Hergé (c) Casterman - Moulinsart

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

"Allô Bruxelles, ici Rawhajpoutalah !"

Jusqu’au 26 janvier 2014.

Musée Hergé

Rue du Labrador, 26

1348 Louvain-la-Neuve

T. + 32 (0)10 48 84 21

Le site du Musée Hergé

Illustrations : Dessins de Hergé (c) Casterman (c)Moulinsart

Photos : Mala India DR

  Un commentaire ?