"Au secours ! Mon fils dessine !" : Serge Tisseron, psychiatre et dessinateur

  • Psy et dessinateur ! Dans ce livre de « mémoires » le praticien revient sur ses débuts à la fin des années 1960. Une époque où le texte et le dessin étaient parfois au service de l’impertinence, de la provocation et de l’engagement. À travers plus de 180 dessins personnels et impertinents, il retrace son parcours d'homme et de psychiatre sur une trentaine d'années. Une démarche évidente de la part de cet observateur du rôle des images dans notre quotidien qui a déjà commis plus d'une bande dessinée, sans compter ses essais, notamment sur Hergé.
"Au secours ! Mon fils dessine !" : Serge Tisseron, psychiatre et dessinateur
La bande dessinée est depuis longtemps une passion pour Serge Tisseron

« Comme beaucoup, j’ai tâtonné pour trouver mon chemin. J’y ai rencontré des gens géniaux, des imbéciles, des prétentieux et il m’est arrivé aussi souvent que les autres de faire preuve de bêtise. Mais si j’ai pu, à différents moments de ma vie, porter un regard décalé sur ce que j’étais censé voir et savoir, c’est au dessin que je le dois.  »
C’est par ces quelques mots que le psychiatre Serge Tisseron défend (justifie ?) sa passion pour le dessin et les « Petits Mickeys » ». Un intérêt pas toujours bien accepté à une époque et dans certains milieux comme le rappelle malicieusement le titre de cet ouvrage aux partis pris assumés mais sans doute nécessaires... pour mémoire !

Psychiatre, docteur en psychologie et membre de l’Académie des technologies, auteur d’une quarantaine d’ouvrages, il a effectué de nombreuses recherches sur les secrets de famille et notre relation aux images.

Ce n’est évidemment pas un inconnu pour les amateurs de BD, encore moins pour tous ceux qui s’intéressent à la psychiatrie ! Ses interventions médiatiques ont fait de ce praticien un observateur reconnu de l’influence des médias sur notre quotidien et nos émotions. Très attentif à l’impact des images, il s’est également illustré par une approche particulière du monde Hergéen avec des livres qui ont fait date. Tintin et le secret d’Hergé aux Presses de la Cité ; Tintin et les secrets de famille, publié chez Aubier ; Tintin chez le psychanalyste en 1985, Aubier ou Psychanalyse de la bande dessinée, édité aux Puf (et repris par Flammarion en 2000), pour ne citer que les plus connus.

Tout au long de sa carrière, il s’obstinera à établir un lien entre ses deux passions. En témoigne sa thèse soutenue en 1975 intitulée Contribution à l’utilisation de la bande dessinée comme instrument pédagogique : une tentative graphique sur l’histoire de la psychiatrie, ce qui lui vaudra d’ailleurs une invitation au Festival international de la bande dessinée d’Angoulême. En 1976, il rédigea son mémoire sur le thème de l’utilisation pédagogique de la bande dessinée.

Certains dessins conservent toute leur pertinence...!

On sait moins que ce grand amateur a toujours dessiné, allant même jusqu’à rédiger certains travaux, dont sa thèse Contribution à l’utilisation de la bande dessinée comme instrument pédagogique : une tentative graphique sur l’histoire de la psychiatrie en bande dessinée.

Rien d’étonnant donc à retrouver dans ce livre quelques uns de ses thèmes de prédilection comme la question de la folie dans notre société ; les effets catastrophiques des stratégies des laboratoires pharmaceutiques sur le traitement de la souffrance psychique ou la fin de vie, en cases et en bulles !

Serge Tisseron
Photo : Droits réservés.

En regard de textes souvent militants et engagés, notre auteur souligne son propos par un strip ou une planche au graphisme assez sommaire qui n’est pas sans rappeler certains auteurs des années 1970/80 comme Reiser, Copi ou Wolinski voire Jacques Rouxel et Jean-Paul Couturier, les créateurs des Shadoks.

Serge Tisseron dévoile ainsi avec près de 180 dessins son parcours professionnel et personnel entre 1965 et 1995. Cet amoureux du dessin et de la bande dessinée conclut son ouvrage en répertoriant 33 raisons de dessiner, pas forcément des conseils à suivre mais quelques vérités bien senties dont le rappel n’est sans doute pas inutile.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782379314773

Au secours, mon fils dessine - Mémoires d’un psy - Par Serge Tisseron - humenSciences

Meilleures ventes BD
🔍 Avis Actuabd 📖 Feuilleter 🛒 Acheter

1 🔍 📖 🛒 Le Monde Sans Fin
2 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.07 - Hi
3 🔍 📖 🛒 Guacamole Vaudou
4 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.08
5 🔍 📖 🛒 My Hero Academia T.33 - The Ne
6 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.01
7 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.23
8 🔍 📖 🛒 Elles T.02 - Universelles
10 🔍 📖 🛒 One Piece T.01
11 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.02
12 🔍 📖 🛒 Elles T.01 - La Nouvelle(s)
13 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.03
14 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.04
15 🔍 📖 🛒 Dragon Ball Super T.17
16 🔍 📖 🛒 One Piece T.02
17 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.01 - Tout Ca
18 🔍 📖 🛒 One Piece T.03
19 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.22
20 🔍 📖 🛒 Naruto T.01
21 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.07
22 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.01
23 🔍 📖 🛒 Les Nouvelles Aventures De Lap
24 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.01 - Hi
25 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.05
26 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.06
27 🔍 📖 🛒 Zai Zai Zai Zai
28 🔍 📖 🛒 Les Reflets Du Mondeen Lutte
29 🔍 📖 🛒 Kaiju N8 T.05
30 🔍 📖 🛒 One Piece T.04
31 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.09 - La Rentr
32 🔍 📖 🛒 One Piece T.05
34 🔍 📖 🛒 One Piece T.06
35 🔍 📖 🛒 Les Carnets De L'apothicaire T
36 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.03 - C'est Pa
37 🔍 📖 🛒 One Piece - Edition Originale
38 🔍 📖 🛒 Naruto T.02
39 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.02
40 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele Hors-serie - Mo
41 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.08 - Parents
42 🔍 📖 🛒 One Piece T.07
43 🔍 📖 🛒 Berserk T.41 - Collector
44 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.02 -l'enfer C
45 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.04 - J'aime P
46 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.12 - A La Pec
47 🔍 📖 🛒 Tokyo Revengers T.19
48 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.05 - Poussez-
49 🔍 📖 🛒 My Hero Academia T.01
50 🔍 📖 🛒 Le Spirou D'emile Bravo T.05 -

Source : Datalib
A lire aussi sur ActuaBD :

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Il dessine comme d’autres font du footing ou du jardinage. C’est son hobby. Mais est-ce nécessaire de publier les dessins d’un amateur sous prétexte que c’est également un psychiatre médiatisé ?

    Répondre à ce message

    • Répondu le 10 juin à  10:17 :

      C’est comme pour l’album « l’avis des autres », manque d’application graphique. Il y a beaucoup trop d’éditeurs qui ne sont pas assez scrupuleux sur les travaux qu’ils publient. Mais tant qu’il y aura des gens pour acheter…

      Répondre à ce message

      • Répondu le 10 juin à  16:54 :

        Il ne faut pas tout mettre dans le même sac. Le livre de Tisseron a une valeur purement documentaire au regard de son parcours de psy célèbre. L’autre est un ouvrage sur un fait de société traité par de jeunes auteurs, comme il en sort quinze par mois en ce moment. Les deux sont toujours plus intéressants que la graphomanie de Sylvain Tesson qui publie un livre avec ses crobards de pendus… mais lui risque d’en vendre bien davantage ! De façon générale, le but est d’exister face à la surproduction des concurrents, de vendre aux libraires et de marger sur les retours, pas forcément de vendre a des lecteurs.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 11 juin à  11:58 :

          Analyse pertinente ! Mais ce qui est mis en cause, plus que le niveau des auteurs, c’est cette capacité du monde éditorial à produire juste pour occuper les rayons. Il y a quelques années, le psy aurait publié son livre chez un éditeur spécialisé dans les sciences et le social, et la dessinatrice, aurait continuée à améliorer son style dans un magazine avant une éventuelle publication. Produire tout et tout le monde de manière mercantile n’a plus de sens dans une économie asphyxiés de problèmes écologiques.

          Répondre à ce message

  • De Serge Tisseron, je n’ai lu que "Tintin chez le psychanalyste" et j’ai bien rigolé.

    Répondre à ce message

Dans la même rubrique


En bref