Aubépine T2 - Par Karensac et Thom Pico - Dupuis

19 septembre 2018 0 commentaire
  • Les feuillent tombent et sonnent l’heure d’une nouvelle saison. Après un premier tome réjouissant en mai dernier, Karensac et Thom Pico transforment l'essai haut la main avec Le renard furax.

Le premier tome posait les bases d’une nouvelle série pleine de charme et d’aventure, à l’image de son héroïne Aubépine. Celle-ci, grande amoureuse de la vie, accompagnée de son ami Pelade avait remporté une première victoire contre Le Génie Saligaud. Au début de cette nouvelle aventure, nous arrivons tranquillement en Automne et Aubépine entame sa rentrée. Mais plus important qu’une rentrée, il va falloir en découdre avec un Renard qui risque de mettre à mal la Vallée...

Moins moralisateur que Le Génie Saligaud, Le Renard Furax a le mérite de rapidement se tourner vers l’aventure et apporter de nouveaux éléments qui conquerront certainement le cœur des plus jeunes lecteurs (on pense bien évidemment aux chevaliers châtaignes). De son côté, le père d’Aubépine (lui, ce saligaud qui passe son temps derrière l’écran !) s’ouvre vers l’extérieur et gagne une stature humoristique importante qui est une voie bénéfique d’exploration pour la série.

Aubépine T2 - Par Karensac et Thom Pico - Dupuis
Aubépine par Karensac Thom Pico © Dupuis 2018

De façon général, les dialogues fonctionnent, la plume est maîtrisée, débarrassée aussi de cette envie de vouloir forcément parler djeun’s qui nous avait laissé plus d’une fois dubitatif la dernière fois. Bref, le récit gagne en plaisir de lecture. On pourra peut-être regretter cette envie maladroite de tout raconter : les Gardiens et la gardienne sont au cœur d’une histoire pas forcément utile et pas forcément passionnante. Si le récit d’Aubépine fonctionne aussi bien, c’est surtout grâce à son rythme mené tambours battants qui poussera le lecteur à tourner inlassablement les pages.

Graphiquement, la palette graphique de Karensac est encore plus impressionnante que sur le premier tome. C’est un bonheur visuel : les couleurs vives rendent un automne rêvé et certaines cases sont des petits bonheurs visuels.

Avec ce deuxième tome, Dupuis peut compter sur une aventurière qui peut rapidement s’imposer comme une des héroïnes de l’éditeur...

(par Clément DUVAL)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?