Aux Médianes de Cymbiola - Renard et Schuiten (Métamorphoses) - Humanoïdes Associés

19 décembre 2002 0 commentaire
  • A la fin des années 70, François Schuiten inaugurait, avec son professeur Claude Renard, une nouvelle manière d'aborder la bande dessinée: à quatre mains. "Aux Médianes de Cymbiola" n'avait pas un dessinateur et un scénariste, mais deux auteurs dont les travaux s'imbriquait intimement, chacun dessinant sur chaque planche, retravaillant même ce que l'autre avait réalisé. Le résultat, superbe, avait impressionné le milieu de la bande dessinée de l'époque, alors en pleine mutation grâce à (A suivre) et à l'Atelier "R" de Bruxelles dont tous deux étaient issus. Vingt ans plus tard, la magie fonctionne toujours.

Dans la Cité de Cymbiola, des hommes cherchent à conquérir les cieux. Une Pyramide construite en plein désert leur donnera peut-etre la clé du mystère...

Les temps anciens ont vu rayonner l’antique cité de Cymbiola. Un vieil homme accompagné de son oiseau s’y est un jour installé. Fort de son aura, il a convaincu un groupe de fidèles que l’homme pouvait apprendre à voler. Aidés de machines confectionnées par leurs soins, ils s’essaient à la conquête du ciel lors de périlleuses tentatives.

Le vieil homme propose à un groupe d’hommes et de femmes de sortir de l’enceinte de la cité pour s’enfoncer dans le désert et y découvrir une mmystérieuse pyramide. Le monument laissé à l’abandon est soumis aux assauts du temps et des intempéries. Mais en reconstruire le sommet pourrait révéler les secrets nécessaires à l’aboutissement des efforts du vieil homme et de ses disciples.

De nos jours, en pleine jungle tropicale, une expédition menée par des archéologues découvre les ruines d’une pyramide...

Un coffret réunissant "Aux Médianes de Cymbiola" et "Le Rail" est vendu avec un portfolio de huit pages d’illustrations inédites.

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

La Présidence d’Angoulême, attribuée à François Schuiten en 2002, est l’occasion pour les Humanoïdes Associés de remettre en avant les premiers travaux du co-créateur des "Cités Obscures". C’était avant qu’il n’entame cette gigantesque fresque avec Benoît Peeters, mais il sortait déjà la bande dessinée de ses rails. Le mérite en revenait partiellement à Claude Renard qui, en initiant "L’Atelier R" à Bruxelles, avait aidé de nombreux talents novateurs à éclore. Avec son professeur, qu’il allait vite dépasser, François Schuiten proposait un livre intrigant, dont le lecteur devait découvrir lui-même les clés et interpréter l’histoire. La réalisation à quatre mains était déjà un beau défi pour les auteurs, sa publication au stade de crayonnés sans encrage en était un autre pour le photograveur et l’imprimeur, pas du tout habitués à ce genre de technique. La technologie ayant évolué, la présente édition est nettement plus fine et subtile que la première.

Lire un extrait

  Un commentaire ?