Aux Rencontres Chaland de Nérac, la Ligne Intranquille de Charles Burns

4 octobre 2014 5 commentaires
  • Hier se sont inaugurées les 7e Rencontres Chaland de Nérac. Invité d'honneur : l'Américain Charles Burns, auteur qui constitue un point de jonction entre le graphisme américain contemporain et la bande dessinée franco-belge. Sa présence a quelque peu influencé la programmation d'une manifestation qui a mis un peu de noir dans sa Ligne Claire.

Charles Burns, on connaît, c’est l’un des meilleurs auteurs actuels dont le chef d’œuvre multiprimé, Black Hole, est paru chez Delcourt, tandis que Cornélius publie avec constance et qualité le reste de son travail. Sa présence à Nérac est une surprise. C’est la première fois en France qu’une exposition rassemble une aussi grande quantité de ses originaux, des pages d’une qualité confondante accrochée à la Galerie des Tanneries jusqu’au 8 novembre 2014.

Aux Rencontres Chaland de Nérac, la Ligne Intranquille de Charles Burns
Une oeuvre totalement à part.

Hier soir, Isabelle Beaumenay-Chaland expliquait que ce beau graphiste ne partageait pas que l’élégance et le souci de la perfection avec le maître de Nérac : ils ont en commun une vision parfois horrifique de la nature humaine. Si chez Chaland, cette inclination reste dissimulée sous le masque décalé d’un trait qui fait appel aux codes enfantins de l’École belge, il est plus explicite chez Burns qui s’inscrit néanmoins dans la tradition des récits d’horreur des EC Comics. On trouve chez les deux artistes ce genre de matériau référentiel.

Inauguration à Nérac : Charles Burns, le préfet de Lot et Garonne, Denis Conus, le maire de Nérac, Nicolas Lacombe et Isabelle Beaumenay-Chaland
Charles Burns et Isabelle Beaumenay-Chaland

Les fans auront l’occasion de rencontrer l’artiste à 11 heures aujourd’hui dans une table ronde avec l’historien des comics Jean-Paul Gabilliet autour de la bande dessinée américaine contemporaine, tandis que l’artiste fera à 14 heures une présentation de son travail en cours Charles Burns Work In Progress.

Rebondissant sur le thème, la directrice des Rencontres Chaland proposa une exposition des originaux du portfolio Cauchemars d’Yves Chaland dont des reproductions parcourent la ville. L’inquiétant bestiaire de Véronique Dorey vient en contrepoint de ce parcours horrifique.

Des originaux en noir et blanc d’une redoutable beauté.

Dans l’exposition Magic Strip, un rêve bruxellois, les visiteurs retrouveront, à côté des originaux des artistes de la collection Atomium (Chaland, Clerc, Cornillon, Colman, Bézian, Torrès, Truong et bien d’autres) des vitrines où les éditeurs bruxellois échangent avec... Charles Burns dès 1983. Mais d’autres documents exceptionnels les attendent à la Médiathèque de Nérac dont notamment des lettres où Chaland explique par le détail comment imprimer la couverture de Godefroid de Bouillon. Visite guidée cet après-midi à 15h30 ?

Ce petit festival, dans une ville à une vingtaine de kilomètres au sud d’Agen, au bord des Landes, est l’occasion de visiter une région d’une beauté méconnue lors d’un week-end qui s’annonce pleinement ensoleillé. Jolie escapade en vue pour les amis d’Yves Chaland et les autres.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Rencontres Chaland à Nérac

Jusqu’au 5 oct. 2014

Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Un peu beaucoup à la folie pas du tout, passionément BURNS !
    15H30 ? Téléportez-nous et nous viendrons de Bruxelles vous écouter ou alors skypez votre visite guidée ("En suivant le guide, c’est fout ce qu’on apprend" Peter Pan, Walt Dysney).

    Chez nous aussi, le soleil brille passionnément et en très agréable et charmante compagnie, nous allons fêter les 25 ans du centre de la bd, à Bruxelles et manger des frites. A propos d’Agen, vous pourrez aussi y trouver des pruneaux.
    Ils sont redoutables.
    Bonne visite !

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 4 octobre 2014 à  18:53 :

      Allons, ne faites pas votre mauvaise tête, le blog des Rencontres Chaland vous passera des extraits de la conférence de Charles Burns, avec traduction simultanée SVP !

      Le Blog des Rencontres Chaland

      Répondre à ce message

      • Répondu le 6 octobre 2014 à  09:47 :

        Ma mauvaise tête... ah bon ? Non,c’est le coup de soleil bruxellois,cher Didier Pasamonik.(It burns).

        Excellente idée que ces traductions simultanées.
        Encore rien sur le blog

        Répondre à ce message

  • Fun facts : dans le film "Dawn of the Planet of the Apes", le jeune ado est revêtu d’un "hoodie" arborant la couv’ de Black Hole. Plus loin il offre son recueuil de Black Hole à un orang-outan (?!) Bien joué Mr Burns ! Maintenant si vous pourriez virer Homer puis fermer cette fichue centrale nucléaire... merci.

    Répondre à ce message