Avec les CaptainZ, Yoann parodie les super-héros

5 juillet 2017 0 commentaire
  • Des monstres étranges, des justiciers aux pouvoirs improbables, bienvenue chez les CaptainZ, une caricature délirante des super-héros signée par Yoann et Olivier Texier.

Depuis quelques mois, la Terre est le théâtre d’étranges apparitions. Des monstres issus de dimensions parallèles viennent pour y faire régner la terreur. Heureusement, le Captain Mystérieux, un être humain qui possède une combinaison qui lui donne de super-pouvoirs, est là pour contrer cette menace.

Au cours d’une de ses missions, il rencontre le Captain Wawa, un chien dans un exosquelette cybernétique qui vient aussi d’une autre dimension. Celui-ci cherche la cause de ces apparitions surnaturelles et propose la création d’une équipe de super-héros pour stopper le grave danger qui pèse sur la Terre. Se greffe alors à l’équipe, une jeune femme qui a le don de déprimer tout le monde (Captain Déprime), un playboy qui se transforme en monstre lorsqu’on l’embrasse (Captain Bisou) et un petit bonhomme qui peut se déplacer à travers les ondes (Captain Mégahertz).

Avec les CaptainZ, Yoann parodie les super-héros
Captain Mystérieux est heureusement là !
Les CaptainZ - Par Yoann et Olivier Texier - © Le Lombard

Avec Les Captainz, les auteurs (Yoann au dessin et Olivier Texier au scénario) signent une parodie réussie des super-héros américains à la mode. Les gags et situations folles se succèdent parfaitement dans un album bien équilibré entre la caricature et l’aventure familiale. Les justiciers y sont tournés en dérision, affublés de pouvoirs étranges et risibles, mais aussi ridiculisés par Captain Dollar qui les devance à chaque intervention.

La rencontre entre Mystérieux et Wawa.
Les CaptainZ - Par Yoann et Olivier Texier - © Le Lombard

Le style graphique de Yoann est très énergique, idéal pour des personnages toujours en mouvement. Un trait qu’il a pu peaufiner avec Spirou et Fantasio. Après avoir passé un très bon moment à la lecture de cet album, on est en droit d’espérer une suite, mais elle parait improbable, Yoann souhaitant se consacrer à Spirou, il a simplement voulu terminer un album commencé en 2008.

(par Adrien LAURENT)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?