Les Fleurs du mal T1 et T2 - Par Shuzo Oshimi - Ki-oon

1er février 2017 0 commentaire
  • À l'instar du surprenant "A Silent Voice", également aux éditions Ki-oon, nous voici plongés dans un récit sur le thème du harcèlement à l'école. Shuzo Oshimi livre ses deux premiers tomes de manière mystérieuse, avec pour bourreau une jeune femme malicieuse et rebelle.

S’agit-il d’une reprise du recueil phare de Charles Baudelaire ? Non ! Simplement le livre préféré du héros de ce nouveau manga.

Takao adore Les Fleurs du mal ! C’est bien simple, il reconnaît que sa vision du monde a totalement changé à la suite de sa première lecture de ce livre de poésie. Comme un aveugle qui ouvrirait les yeux... Sawa, quant à elle, demeure un mystère pour la classe entière. Elle s’exprime peu, il lui arrive d’être grossière envers les professeurs et elle s’apparente plus à une extra-terrestre qu’une lycéenne lambda.

De prime abord, c’est à se demander si Shuzo Oshimi ne va pas rentrer dans le cliché du garçon bien sous tous rapports, qui tombe éperdument amoureux de l’étrange fille assise derrière lui en classe... Détrompez-vous ! Quelques pages suffisent pour comprendre que le cœur du héros appartient déjà à une autre camarade de classe. Quel trio !

Nous découvrons au fil des pages que Takao se perd de plus en plus dans un dédale de soucis. Alors que d’un côté il se rapproche enfin de celle qu’il aime, de l’autre Sawa lui fait conclure un pacte insensé. Autant dire qu’il s’agit d’un pacte avec le diable, car l’objectif de la mystérieuse jeune femme consiste à ce que Takao dévoile au monde entier qu’il est un pervers !

Les Fleurs du mal T1 et T2 - Par Shuzo Oshimi - Ki-oon
Sawa, tel un démon, harcèle sans relâche Takao... mais dans quel but ?
AKU NO HANA © Shuzo OSHIMI / Kodansha Ltd.

L’est-il vraiment ? Takao va-t-il s’avouer vaincu face à la malice de Sawa ou son amour pour Nanako va-t-il lui donner des ailes ?

Bien des mystères nimbent ces protagonistes perturbés... dont notamment celui de Sawa, qui se distingue par étrangeté et son art de la manipulation . L’auteur ne dévoile ses informations qu’au compte-gouttes, ce qui donne beaucoup de suspense au récit.

Au dessin, Shuzo Oshimi exécute ici un trait sombre et chargé de mélancolie dont l’encrage est cependant loin d’être parfait. Mais il recèle une énergie et une volonté de bien faire qui convainc. Le découpage, quant à lui, intensifie l’atmosphère trépidante et donne un réel coup de fouet à la lecture.

Le thème de lycéens tourmentés est monnaie courante au Japon. Ne pourrait-on pas parler d’Hijime (terme désignant le harcèlement à l’école au Japon) ? Rappelons le manga phénomène A Silent Voice, qui a bouleversé tant de lecteurs par son impact sentimental. D’ailleurs, un autre point majeur qui relie les deux séries est leur succès foudroyant : Les Fleurs du mal se sont vendues à plus de deux millions et demi d’exemplaires et une adaptation animée a également vu le jour.

La suite est donc attendue avec grand intérêt !

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Les Fleurs du mal T1 et T2. Auteur : Shuzo Oshimi. Éditeur : Ki-oon. Traducteur : Thibaud Desbief. 207 pages. Sortie : le 12 janvier 2017. Prix : 6,60 euros.

- Commander le T1 chez Amazon ou à la FNAC.

- Commander le T2 chez Amazon ou à la FNAC.

- Lire la chronique A Silent Voice T1.

  Un commentaire ?