"Avengers : Endgame" : des adieux déchirants et un nouveau départ

24 avril 2019 2 commentaires
  • Sortie incontournable de cette semaine dans les salles obscures, les Avengers frappent fort pour le 4e film qui leur est consacré. Après 11 ans et 22 films, il est temps pour Marvel Studios de conclure sa première grande histoire : The Infinity Saga. L'heure de dire au revoir à certaines grandes figures de cet univers, pour laisser la place à une nouvelle génération de héros.

À moins que vous ayez réussi à échapper à l’imposante machine médiatique qui le précède ces derniers temps, vous savez déjà très probablement que cette semaine sort dans les salles à travers le monde entier le quatrième film consacré aux aventures des plus grands héros de la Terre : Avengers : Endgame.

Suite directe du précédent film, Avengers : Infinity War, ce nouveau long-métrage a la lourde tâche de rassasier un public tenu en haleine depuis un an et la débâcle qu’ont connue les Avengers. Est-ce que le pari de répondre à de telles attentes a été positivement relevé ?

"Avengers : Endgame" : des adieux déchirants et un nouveau départ
Comment va-t-on retrouver Thanos après son oeuvre ?
© Marvel Studios

Nous n’irons pas par quatre chemins : nous sommes ressortis enthousiasmés de notre visionnage et nous espérons garder ce sentiment à tête reposée. Toutes proportions gardées, nous avions peur avant de découvrir Avengers – Endgame de nous retrouver face à un sentiment similaire à celui que nous avions vécu en allant voir Le Retour du Jedi après L’Empire contre-attaque pour la saga Star Wars : il s’agissait alors d’un film très plaisant, mais moins marquant à nos yeux que son prédécesseur, notamment en raison de son caractère plus sombre.

En terme d’intrigue et d’action, Avengers – Endgame réussit à dépasser nos attentes, alors même que le film surprend très vite par son propos inattendu. Nous ne soulèverons pas ici dans le détail en quoi la (les) surprise(s) du scénario nous ont particulièrement plu, mais nous soulignerons simplement que le propos du film nous a semblé maîtrisé et, probablement, porté par une passion pour le matériau à disposition.

"J’ai l’impression que c’était il y a un millénaire, je m’extirpais de cette caverne, je devenais Iron Man..."
© Marvel Studios

Une nouvelle fois, le film ne nous propose pas une adaptation littérale d’un comic Marvel de ces dernières décennies (ce qui serait difficile, en raison de leur volonté affichée de rassembler de très nombreux personnages et intrigues qui ont systématiquement pris leurs distances avec leurs canons sur papier) mais il emploie de nombreuses références que les lecteurs assidus, anciens ou récents, sauront vite déceler pour leur plaisir.

Au-delà d’une intrigue maîtrisée et surprenante qui ne fait pas du tout ressentir la durée de plus de trois heures que compte la production, tant elle est menée tambour battant, au-delà d’un spectacle véritablement épique pour chacune des séquences, ce sont surtout les émotions suscitées par le film qui fondent notre enthousiasme. En effet, synthèse de plus d’une décennie de personnages et d’intrigues, Avengers : Endgame use de toutes les gammes de la dramaturgie. Et même si vous avez vu tous les trailers et spot-TV du film, sachez qu’ils sont à 80% tirés de la première demie-heure du spectacle, et que ce dernier recèle donc de nombreuses surprises...

Beaucoup de regrets et de peine vont motiver les Avengers durant leur tâche.
© Marvel Studios

Après, si vous êtes insensibles aux charmes déployés par ces personnages ces dernières années, il y a un énorme risque que ces effets vous laissent de marbre. En revanche, si vous êtes intéressé ou carrément amateur de ces histoires et de ces personnages, le spectacle va rapidement vous prendre en mains et dérouler avec méthode une stratégie narrative probante. En toute franchise, nous sommes concernés par ce second cas de figure, d’où cet enthousiasme appuyé.

Ainsi, en ce qui concerne l’écriture des personnages, nous n’avons pas relevé de fausse note, même si des (allez, un en particulier) choix sont audacieux et peuvent se révéler à double-tranchant. Assurément, les réalisateurs Anthony et Joe Russo savaient comment livrer une copie efficace. Le reproche que l’on pourrait formuler à leur égard est d’un tout autre ordre : à part un plan à la fin du film, il n’y a pas au fil des scènes une photographie particulièrement impressionnante.

Steve Rogers reprend le bouclier de Captain America pour mener les Avengers... Pour la dernière fois ?
© Marvel Studios

En ce qui concerne le jeu des acteurs, ces derniers sont désormais moulés dans leurs rôles et l’on retrouve bien souvent un jeu égal à celui des précédents films. Toutefois, on ressent davantage dans ce long-métrage que dans d’autres, le jeu d’acteur talentueux de Robert Downey Jr, ce dernier proposant une performance mémorable à nos yeux. Tout comme Chris Evans, impeccable dans le rôle de Captain America, l’autre véritable héros de cette saga.

Iron Man, Captain America, Thor : La trinité originelle de Marvel se prépare pour son baroud d’honneur.
© Marvel Studios

Alors que l’année dernière, Avengers : Infinity War nous proposait quelque chose de différent de la formule Marvel habituelle et se signalait par sa gravité, Avengers : Endgame se présente surtout comme une véritable fête de retrouvailles dont les invités d’honneur sont les six Avengers originaux : Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Black Widow et Hawkeye. Plus qu’un passage de relais entre anciens et nouveaux héros, ce film conclut un cycle de plus d’une décennie d’aventures, les frères Russo s’attellent à boucler des intrigues lancées dès le début du Marvel Cinematic Universe.

En une vingtaine de films se répondant les uns les autres, les Studios Marvel ont popularisé sur la planète entière des personnages et des codes qui auront marqué leur époque. Il est maintenant temps pour une nouvelle génération d’Avengers de prendre le relais.

AVENGERS ... ASSEMBLE !

(par Romuald LEFEBVRE)

(par Vincent SAVI)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Avengers : Endgame – Réalisé par Anthony et Joe Russo – Écrit par Christopher Markus & Stephen McFeely - Avec Robert Downey Jr, Chris Evans, Scarlett Johannson, Chris Hemsworth, Mark Ruffalo et Jeremy Renner – Musique de Alan Silvestri - Sortie le 24 avril 2019 – 182 minutes.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Pour un vieux collectionneur qui frequente intimement ces personnages depuis bientot 4 decennies (j’avais 12 ans pour mon premier STRANGE) c’est clairement un moment emouvant. Si on avait dit a l’ado que j’etais qu’un jour ils seraient sur grand ecran dans le plus massif blockbuster de tous les temps, il aurait fallu me pincer fort. INFINITY WAR est un des rares moments ou j’ai pu trouver un film meilleur que l’ouvrage dont il est issu. J’espere que celui-ci ne va pas me desappointer, apres une (tres) longue annee d’attente. Je le vois ce soir, on croise les doigts.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Henri Khanan le 25 avril à  19:26 :

      Trois heures, c’est quand même très long, ou trop.
      Le film est réussi, mais cela fait mal aux yeux !
      Alternance de séquences comédie style sitcom, petits clins d’œil pour les initiés (Stan Lee période babacool en 1970), et beaucoup trop de héros, à mon avis.
      Ceci dit, les bastons sont moins longues qu’à l’accoutumée, et il y a une certaine profondeur...
      Effets spéciaux au top, quelques moments émouvants, malgré les petites vannes pour les geeks (bien faites, ceci dit).
      Sans doute plus de deux milliards de recettes au box office mondial. Mais attention, pour bien apprécier le film, il faut avoir gardé en mémoire tous les évènements précédents !

      Répondre à ce message