Newsletter ActuaBD

Avengers & X-Men : Axis – Par Rick Remender, Adam Kubert, Leinil Francis Yu, Terry Dodson & Jim Cheung – Panini Comics

  • À la charnière des années 2014 et 2015, le talentueux Rick Remender a dû mener un événement à l'échelle de l'univers Marvel. Tablant sur les intrigues de ses différentes, et excellentes, séries chez l'éditeur, le scénariste propose une nouvelle réunion entre Avengers et X-Men. Un talentueux scénariste pour un excellent crossover ? Ce n'est malheureusement pas le cas ici.

Autant l’écrire de suite, Rick Remender, votre serviteur derrière cet article en est assurément un fan : Uncanny X-Force puis Uncanny Avengers ont été durant cette décennie-ci parmi les meilleurs titres qu’ait pu proposer Marvel. Quand on sait qu’Axis, le crossover ici présent, constitue la conclusion des principales intrigues nées de ces séries, on ne pouvait que s’attendre à un énorme événement qui allait faire date dans l’histoire de l’éditeur... Ce n’est malheureusement pas le cas.

Axis n’est pourtant pas une mauvaise histoire en soi, mais on ressent une nouvelle fois que Marvel ne parvient pas à mettre dans de bonnes conditions ses auteurs pour réaliser de superbes événements qui font date ces dernières années. Jason Aaron, qui a reçu divers prix Eisner en 2016, s’était quelque peu cassé les dents avec cet exercice avec son Original Sin (2014) et c’est ce qui arrive ici à Rick Remender... Nous vous en reparlerons le moment venu, mais seul Jonathan Hickman semble avoir conjuré le sort avec son Secret Wars (2015-2016).

L’intrigue d’Axis est le fruit des séries Uncanny Avengers (du même auteur) et Magnéto (de Cullen Bunn – série assez sympathique dans l’ensemble) : ayant découvert des camps d’extermination pour mutants dans les ruines de Genosha, Magnéto est parti sur place pour une croisade vengeresse et a profité d’une occasion unique pour tuer le cerveau derrière cette barbarie, le criminel nazi Crâne Rouge (qui a, en plus, profané il y a quelques temps la dépouille de Charles Xavier pour lui prendre son cerveau et ses pouvoirs). Nul temps de s’attarder sur le crime de Magnéto : la mort de Crâne Rouge a libéré Red Onslaught, une version encore plus corrompue du super-vilain qui a terrorisé le monde dans les années 1990 [1] ! Avengers et X-Men mène un combat désespéré pour éliminer Red Onslaught, qui a le pouvoir de déchaîner de la haine de tous les habitants de la planète... et de compter sur les petits secrets honteux des héros face à lui.

Axis tient son nom de la décision des héros pour éliminer cette menace : inverser l’esprit de Crâne Rouge avec celui de Charles Xavier à l’intérieur de Red Onslaught. Pour se faire, ils font appel à la magie de la Sorcière Rouge, du Dr. Strange... et du Dr. Fatalis ! La menace est éradiquée, mais sans le savoir, les héros ont vu leur éthique être réduite à néant alors que les vilains ont vu une conscience naître chez eux...

Avengers & X-Men : Axis – Par Rick Remender, Adam Kubert, Leinil Francis Yu, Terry Dodson & Jim Cheung – Panini Comics
Une bien étrange situation : le vieux Steve Rogers s’oppose à la folie meurtrière du nouveau Captain America, Sam Wilson... afin de sauver la vie de Crâne Rouge !
© Marvel

Un classique changement de personnalités est ici à l’œuvre, et malheureusement, Rick Remender ne parvient pas à en tirer une dramaturgie semblable à certaines de ses œuvres précédentes. Pour faire simple, le récit n’est pas mauvais en soi, mais le lecteur peine à s’impliquer émotionnellement auprès de ces personnages qui semblent en pilotage automatique. Et pourtant, les oppositions croustillantes que pouvait faire naître une telle situation entre différents personnages sont évoquées...

Axis est aussi le théâtre de changements très surprenants, que l’on peut imaginer comme pilotés par l’éditeur, comme le fait de révéler que la Sorcière Rouge et Vif-Argent ne sont pas les enfants de Magnéto... Une manière comme une autre de continuer l’œuvre de déconstruction de l’univers mutant au profit des Inhumains... Vivement que la situation des droits d’exploitation au cinéma des X-Men entre la 20th Century FOX et Marvel s’apaise pour que ces derniers arrêtent de tirer à boulets rouge sur l’univers mutant, qui s’installe durablement dans une forme de ralentissement éditorial et de succès public avec une telle entreprise.

Sur le plan graphique, Axis s’en tire relativement bien : Adam Kubert fait bien le travail sur la majorité de l’événement, mais notre regard a davantage été capté par les épisodes réalisés par Terry Dodson, Leinil Francis Yu, ou bien encore Jim Cheung.

Axis n’est pas un mauvais album, mais c’est tout de même une œuvre qui ne répond pas forcément à toutes les attentes que peut faire naître le nom de son scénariste. Il s’agit malheureusement là de l’avant-dernière œuvre en date de Rick Remender pour Marvel, celui-ci ayant décidé de ne pas prolonger son activité avec l’éditeur après de longues années de collaboration. Les amateurs du style de Rick Remender peuvent s’essayer à la lecture d’Axis, mais il ne s’agira probablement pas là de leur plus vibrant souvenir de cet auteur.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Avengers & X-Men : Axis | Inversion. Par Rick Remender (scénario), Adam Kubert, Leinil Francis Yu, Terry Dodson et Jim Cheung (dessins). Traduction de Jérémy Manesse. Panini Comics, collection Marvel NOW. Sortie le 6 juillet 2016. 264 pages. 22,00 euros.

Commander ce livre chez Amazon
Commander ce livre à la FNAC

[1Un personnage qui est né de la fusion dans l’esprit de Charles Xavier de ses mauvais aspects et de ceux de Magnéto.

 
Newsletter ActuaBD