Avis de Tempête - Cédric, n°15, par Laudec et Cauvin - Dupuis

6 septembre 2001 0 commentaire
  • On s'y engueule, on y rigole, on boude, on se réconcilie, bref c'est une famille. Comme toutes les autres,l'humour en plus. Avec un fils unique tendre, charmant, mais aussi râleur, jaloux et souvent insupportable. Comme tous les autres, l'humour en plus. Cédric, ces ont les mésaventures d'un gamin d'aujourd'hui dans le burlesque absolu de la vie de tous les jours. Qui est, on le sait depuis un film célèbre, bien autre chose qu'un long fleuve tranquille.

Trois générations sous le même toit est une source de joie, mais ça peut aussi provoquer pas mal de dégâts ! Qu’il s’agisse d’une brouille entre Cédric et Pépé, aussi mauvais perdants l’un que l’autre aux cartes, ou d’une dispute entre papa, le "marchand de carpettes", et Pépé, le "poseur de rails", maman sert toujours de tampon. Mais lorsque c’est elle qui se met en pétard, tous aux abris !

Le duo de choc, Laudec et Cauvin, conte ici avec tendresse et espièglerie les nouvelles aventures du quotidien de ce petit garçon de 8 ans. Chaque gag vacille entre le rire et l’émotion, ce qui rend cette série si attachante auprès des petits comme des grands.

Un livre de jeux et de gags de 48 pages est offert avec cet album. Cédric est également, depuis peu, vedette d’une série de dessins animés àla télévision (RTBF, France 3, Canal J). Toutes les informations sur www.cedric-online.com.

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Cet album mérite bien son titre : quel chahut ! Même le rire ne se fait qu’en hurlant, entre deux grandes séances de cris et de hurlements des différents protagonistes. Mais, de ce grand chambardement d’une famille dont tous les membres semblent avoir un seuil de susceptibilité extrêment bas, ressort une grande impression de tendresse. C’est que Laudec, dont le dessin est d’une formidable efficacité comique, et Cauvin, qui donne ici le meilleur de lui-même, ont réussi avec "Cédric" la difficile alchimie entre humour et émotion.

  Un commentaire ?