Avril T1 – Football, sortilèges et puberté – par Antoine Dodé et Abdel Bouzbiba - Carabas

26 novembre 2007 0
  • Avril et Charlotte, une nouvelle idylle en bande dessinée qui évoque celle de Harry Potter et Hermione.

Avril est un petit garçon solitaire habitant une maison au milieu de la forêt avec sa mère et sa tante qui lui cachent tout de son mystérieux héritage ! Ses activités se limitent à jouer au foot tout seul, à parler à son chat et à aller à l’école.. Tout ça semble presque normal.

Oui, mais en réalité il se passe des choses étranges que nous avons bien du mal à suivre. Pour commencer, le jeune garçon n’a pas d’amis ! Situation peu agréable d’autant que parmi ses rares rencontres, il croise fréquemment un groupe de jeunes qui le surnomme gracieusement : « fausse couche ». Pourtant Avril n’y prête pas trop attention, surtout depuis qu’il a remarqué Charlotte…

Perdu entre ses rêveries solitaires, la protection de sa famille, ses amis les animaux et ses carnets de dessins qu’il cache sous une pierre, le jeune garçon semble bien loin de la réalité.

L’histoire concoctée par Antoine Dodé et dessinée par Abdel Bouzbiba est un peu décevante. Trop proche de l’univers de Harry Potter et autres magiciens dont les recettes font pâlir nombre d’auteurs du genre fantastique, on trouve également dans ce premier tome, un chat qui parle (comment ne pas penser au Chat du rabbin ?), une tour qui ressemble beaucoup à la tour de Babel, un gros bonhomme rouge, impressionnant, puissant proche du Golem et bien sûr les écrits cachés sous des pierres, tels le livre de Job. C’est amusant, curieux et original mais peu clair et ouvert à trop d’interprétations.

Pour illustrer ces "abracadabrances" narratives, le dessin expressif se prête bien au jeu, dessin rehaussé par de belles couleurs en aplats mettant en avant le burlesque des situations.

Pour les mordus de Harry Potter.

Avril T1 – Football, sortilèges et puberté – par Antoine Dodé et Abdel Bouzbiba - Carabas

(par Marie M)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?