BD Boum de Blois : un festival faiseur de rois

  • Certes, le Festival d’Angoulême, 39 ans, occupe le devant de la scène au début du mois janvier, mais BD Boum à Blois qui affiche également une belle longévité (28 ans en novembre prochain) est sans doute celui qui conclut l'année avec le plus de faste mais qui, surtout, se distingue par une programmation au contenu fort et une qualité de défricheur hors normes.

Regardez les « Grands Boums » de ces dix dernières années, vous y trouverez quelques Grands Prix élus bien avant leur quart d’heure angoumoisin, mais surtout une « short list » d’auteurs qui peuvent prétendre sans conteste à la plus haute distinction de la manifestation charentaise, voilà pourquoi on considère Blois comme un « faiseur de rois » :

BD Boum de Blois : un festival faiseur de rois  2010 : Jean-Pierre Gibrat
-  2009 : Emmanuel Guibert
-  2008 : David B
-  2007 : Jean-Claude Denis
-  2006 : Hervé Baru (Grand Prix d’Angoulême 2010)
-  2005 : Lorenzo Mattotti
-  2004 : Dupuy & Berberian (Grands Prix d’Angoulême 2008)
-  2003 : Rubén Pellejero
-  2002 : François Bourgeon
-  2001 : Miguelanxo Prado
-  2000 : José Muňoz (Grand Prix d’Angoulême 2007)

Il n’y a pas un faux pas dans cette liste et, à chaque fois, surtout ces dernières années, nous avons des auteurs dont la pertinence artistique se double d’un propos inattaquable.

Le lauréat 2010, Jean-Pierre Gibrat,, fera l’objet d’une grande exposition rétrospective sur trois étages à L’Expo 41 au pied du château de Blois. C’est le fidèle Patrick Gaumer qui en est le commissaire, rassemblant les plus belles planches et les plus beaux dessins de l’artiste (Le Sursis Le Vol du Corbeau, Matteo…) grâce au concours de la Galerie Maghen qui s’est chargée de convaincre les collectionneurs de prêter leurs plus belles pièces.

C’est bien entendu Gibrat qui a fait cette magnifique affiche qui représente la cité blésoise mais en oubliant- le conseiller municipal Hervé Mesnager n’a pas manqué de le faire remarquer lors de la conférence de presse- d’y faire figurer la mairie, pourtant l’un des principaux soutiens financiers et hôte de la manifestation ! « Licence d’artiste ! » a rétorqué le dessinateur avec un accent gaullien...

Un festival artistique, pédagogique, social et citoyen

Ce qui frappe dans la programmation concoctée par le directeur du Festival, Bruno Genini, ainsi que par l’équipe des organisateurs issus de l’association BD Boum présidée par Jean-Pierre Baron et fondée par José Poulin, c’est son axe « pédagogique, social et citoyen » qui réunit 140 auteurs et 22.000 visiteurs parmi lesquels 100 classes et 2500 élèves sur la seule journée du vendredi :

-  Un café historique traite de la Révolution russe de 1917 autour de Mattéo de Gibrat
-  Une exposition Monsieur Blaireau et Madame Renarde, la BD de Brigitte Luciani & Êve Tarlet
-  Une exposition consacrée au nouveau talent Bruno Duhamel
-  Une exposition patrimoniale présentant la BD «  Les 3 Mousquetaires du Maquis » de Marijac
-  Une exposition Béatrice Tillier, l’auteure du Bois des Vierges (Sc. de Jean Dufaux)
-  Une exposition Renaud Pennelle (Sagarmatha, Vénus noire…)
-  Une exposition Trois secondes autour du dernier album de Marc-Antoine Mathieu
-  Les Carnets d’Orient de Jacques Ferrandez
-  Les Souvenirs de Mamette de Nob

On voit que le programme est copieux et correctement balancé entre un artistique pointu et une bande dessinée populaire de qualité.

Bruno Genini, directeur du festival pendant la conférence de presse

La pédagogie avant tout et annonce d’une « Maison de la BD »

De nombreuses rencontres, débats, projections, prestations de conteurs, ateliers, journée de formation, notamment à l’écriture de scénarios de BD ou au traitement graphique informatique, rencontres d’auteurs en milieu carcéral, etc. ponctuent cette manifestation qui réunit chaque année la plupart des journalistes et des critiques de l’ACBD et qui met la pédagogie au cœur de son propos.

Le festival envisage de prolonger son action toute l’année car une Maison de la BD est en projet qui devrait s’ouvrir en novembre 2013 à l’occasion des 30 ans de la manifestation blésoise.

De quoi donner des idées pour flâner dans les nombreux stands d’éditeurs et de libraires où les auteurs vous attendent pour les dédicaces, histoire d’allier plaisir de la découverte et choix pertinent des cadeaux de fin d’année.

Des Prix sont décernés chaque année dont les nominés cette année sont :

PRIX NOUVELLE RÉPUBLIQUE

Ce prix distingue un auteur de la région de la zone de diffusion du quotidien.

- Blake et Mortimer, La Malédiction des trente deniers, Antoine Aubin, Ed. Blake et Mortimer
- Intrus à l’étrange, Simon Hureau, La Boite à Bulles
- Cerise et Garou, Patrice le Sourd, Clair de Lune
- Le désespoir du singe, T. 3, Le dernier voeu, Jean-Philippe Peyraud, Delcourt
- L’affaire des affaires, T. 3, Laurent Astier, Dargaud
- Des Dieux et des hommes, T. 1, Laurent Theureau, Dargaud
- Ghost money, T. 3, Mourir à Dubaï, Dominique Bertail, Dargaud
- La faute aux chinois, Aurélien Ducoudray, Futuropolis
- Rupestres, David Prudhomme, Futuropolis
- Love Song, T. 4, Christopher, Ed. Le Lombard
- Le marin, l’actrice et la croisière jaune, T. 2, Un nouveau départ, Arnaud Poitevin, Quadrants

PRIX LIGUE DE L’ENSEIGNEMENT 41 POUR LE JEUNE PUBLIC

Ce prix récompense une bande dessinée de qualité destinée aux 6-9 ans
publiée dans l’année.

- Les voyages de petit Joss T. 1, Monsieur Bisou, J. Peignen, M. Allouche, Ed. Asteure
- Le Petit Chaperon Rouge, Domas, Bamboo
- Ariol T. 6, Chat méchant, Emmanuel Guibert, Marc Boutavant, Bayard
- Polo, A la recherche de Lili, Régis Faller, Bayard
- L’Ours Barnabé, Encore plus fort ! Philippe Coudray, Boîte à bulles
- Cerise et Garou T. 1, Marc Cantin, Isabel, Patrice Le Sourd, Clair de Lune
- Petit Mardi et les Zumins, Passage obligé, Loïc Jouannigot, Dargaud
- Le Crochet à nuages, Béka, Marko, Dargaud
- M. Blaireau & Mme Renarde T. 4, Brigitte Luciani, Eve Tharlet, Dargaud
- Mano et Lobo, Lola Moral, Sergio Garcia, Delcourt
- Légendes de la garde, Hiver 1152, David Petersen, Gallimard
- Les petites BD de Rita et Machin, Jean-Philippe Arrou-Vignod, Olivier Tallec, Gallimard
- Ernest et Rebecca T. 3, Pépé Bestiole, Guillaume Bianco, Antonello Dalena, Lombard
- Le Château invisible, Capucine Mazille, Sylvie Chausse, Mosquito

PRIX JACQUES LOB

Ce prix distingue un scénariste ayant déjà publié plusieurs albums.

- Appollo
- Luc Brunschwig
- Christophe Dabitch
- Hubert
- Olivier Jouvray
- Fabien Nury
- Sibylline

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

BD Boum – 28e Festival de BD de Blois

Du 18 au 20 novembre 2011
Tout le programme sur le site du Festival

ActuaBD est partenaire du Festival.

 
Participez à la discussion
1 Message :