Albums

Babel par David B. - Coconino Press/Vertige Graphic

Par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 16 mars 2004                      Lien  
On connaît le penchant de David B. pour l'onirisme. On sait aussi depuis {L'Ascension du Haut Mal} (à l'Association) que David B. a des comptes à régler avec son enfance, que cette série est un lent travail d'analyse dans lequel l'auteur exhume des souvenirs enfouis (enfuis ?) qui révèlent autant l'homme que l'artiste.

Babel est dans la droite ligne de cette démarche introspective. Premier volume de la collection Ignatz, produit d’une collaboration entre l’éditeur italien Coconino Press, une sorte d’ « Association » transalpine, et l’éditeur parisien Vertige Graphic, Babel est un récit fait de saynètes révélant un imaginaire à la foi angoissant et apaisé.

Cet ensemble rouge, noir et grisé porte un surréalisme lourd, étouffant parce qu’intimiste. On est dans le registre du cauchemar peuplé de créatures monstrueuses, de bêtes féroces aux dents qui déchirent, de médecins inquiétants... Une longue séquence est consacrée aux enfants biafrais, en relation avec l’actualité télévisée de ces moments résiliés. On revoit ces êtres décharnés et pathétiques... Des images qui alimentent l’anxiété du lecteur. Le récit du poids familial, de la maladie, de la culpabilité qui en découle ne font que se surajouter à une expression largement signifiante. Le frêle jeune homme qui est l’auteur, ou son double, passe ainsi les épreuves. Avec la sérénité troublante et froide de l’analyste. L’art opère ici comme un onguent apaisant. Cathartique : comme dans la tragédie, la douleur se fait spectacle.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

PAR Didier Pasamonik (L’Agence BD)  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD