Baby pop, T1 & 2 - Par Yayoi Ogawa - Kurokawa

25 janvier 2009 0 commentaire
  • Nagisa est une collégienne de quinze ans sérieuse et responsable. Ryûnosuke est un photographe de trente ans frivole et négligent. La seule chose qui les relie est Misaki Haruna, la mère de la jeune fille mais aussi la jeune épouse du playboy de sept ans plus jeune qu'elle. Lors de leur lune de miel, Misaki décède dans un accident et Nagisa et Ryûnosuke entame alors une nouvelle vie à deux.

L’adolescente tient son beau-père pour un arriviste irresponsable et envahissant qui ne méritait pas sa mère. L’artiste, lui, considère la jeune fille comme son dernier lien avec la femme qu’il aimait et il tient plus que tout à protéger cette relation, la plupart du temps de manière excessive.

Ce manga raconte l’histoire de deux personnes que tout sépare mais qui se retrouvent liées par le destin. Nagisa apprend petit à petit à connaître ce père intrusif qui se révèle bien plus attentionné que son attitude ne le laisse supposer. Au-delà de l’humour, c’est une histoire d’amour qui narre ici Yayoi Ogawa ; une histoire d’amour filiale entre une adolescente et son beau-père.

Baby pop, T1 & 2 - Par Yayoi Ogawa - Kurokawa

L’humour est la caractéristique principale de ce manga. Le comportement excessif de Ryûnosuke est tout bonnement hilarant et on plaint la pauvre Nagisa. D’ailleurs, cette dernière nous rappelle un peu la Laura de Nicky Larson avec ses prises de catch régulières contre le photographe pervers.

Baby Pop est l’une des premières séries de l’auteur, aussi le style graphique n’est-il pas aussi abouti que Kimi wa Pet. Le trait reste agréable et la série est touchante mais ne propose rien d’extraordinaire. Un bon divertissement ou l’occasion de découvrir les premiers travaux de Yayoi Ogawa.

(par Stéphanie Francqueville)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?