Bakémono - T1 : Le serment du Tengu - par Jean-Luc Sala - Le Lombard

4 novembre 2006 0 commentaire
  • Entre orientalisme et science-fantasy, un jeune auteur nous livre le premier opus de l'épopée du Tengu, dieu-corbeau enseignant aux hommes les techniques de combat pour repousser les forces maléfiques du seigneur noir.

Après avoir lâchement assassiné l’empereur blanc Okura, le seigneur noir de Kurai pensait avoir rétabli l’équilibre de la Balance céleste qui régit les forces humaines en présence. Mais, malgré la malédiction l’empêchant d’avoir une descendance mâle, l’empereur avait caché ses trois filles dans diverses institutions. Il a fait promettre au Tengu de les rassembler pour restaurer la dynastie blanche. Celui-ci est le dernier des esprits-corbeaux, descendu parmi pour les hommes pour leur enseigner, depuis l’origine de la Balance, les arts du combat. Il part donc à la recherche de Lame, première fille d’Okura, élève samouraï dans un dojo, puis de Jade, nonne combattante. Mais les embûches seront nombreuses en chemin : en effet, le seigneur noir envoie ses troupes de monstres, les Bakémonos, pour éradiquer définitivement la dynastie blanche. De plus, réunir des sœurs au caractère explosif, et qui ne se sont jamais rencontrées, ne facilitera pas la tâche du Tengu au long de son épopée.

Gauthier van Meerbeeck, éditeur aux éditions du Lombard, nous avait confié que la nouvelle collection Portail voudrait apporter un registre plus « héroic » au Lombard. C’est dans la voie de l’oriental fantasy que Jean-Luc Sala aborde cette première série : Bakémono. Il intègre son récit dans la civilisation féodale nippone : la voie du Samouraï régit les combattants, ceux qui ont perdu leur maître, et donc leur honneur sont devenus rônins, vagabonds. Notre héros serait classique, s’il n’était le dernier d’une race immortelle, les esprits-corbeaux.

Bakémono - T1 : Le serment du Tengu - par Jean-Luc Sala - Le Lombard
Entre monstres, empire céleste, et combats au sabre, on rentre facilement dans ce premier opus. Les personnages sont bien présentés, et le graphisme précis et fluide de Sala correspond parfaitement à son intrigue légère. Quelques clins d’œil mangas ne gêneront pas les novices en ce domaine, et le sobre découpage en chapitres n’entrave pas le rythme de lecture.

Bakémono - T1 : « Le serment du Tengu » par Jean-Luc Sala
Editions du Lombard

Mise à part une couverture au look techno-futuriste, on peut parler de réussite pour ce premier tome des aventures du Tengu. Sans être profondément innovateur, le dessin est fouillé, mais accessible. Il est surtout rehaussé de superbes couleurs qui accentuent la profondeur, surtout dans les scènes de paysages. Avec une idée de base assez simple (lutte entre le bien et le mal, un rônin qui défie son destin pour honorer son serment), Sala nous entraîne dans une histoire dont on se plaît à découvrir les interprètes. Il nous reste à espérer que le tome 2 apportera sa part d’inventivité pour continuer à nous tenir en haleine.

plus d’infos et de crayonnés de Bakémono

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?