Bald Knobber - Par Robert Sergel (trad. B. Neveux) - Huber Éditions

28 octobre 2020 0 commentaire
  • Encore méconnu en Europe, Robert Sergel est l'une des figures montantes de la bande dessinée alternative nord-américaine. Huber Éditions proposent une traduction de son premier récit long, qui renvoie à la violence inhérente aux États-Unis, à leur histoire et leur société.

Cole est un jeune adolescent un peu perdu. Ses parents sont séparés, son père sombre dans l’alcool et sa mère se remet en ménage avec un homme qui n’a pas grand chose pour plaire à un garçon solitaire et imaginatif. Il subit en outre les brimades d’un camarade, brute épaisse et vulgaire, qu’il retrouve en classe et dans la rue.

À la suite de la lecture d’un livre offert par son père, Cole se prend de passion pour les Bald Knobbers. Il s’agit d’un groupe de citoyens américains s’étant organisé, dans les années 1880, en une milice décidée au départ à faire régner la justice. Dans le contexte trouble de l’après Guerre de Sécession, dans le Missouri, cette douzaine d’hommes voulait mettre fin aux exactions et redonner à la loi toute sa valeur. Mais, après quelques succès, l’expérience a chaviré et la violence a fini par se retourner contre les Bald Knobbers.

Bald Knobber - Par Robert Sergel (trad. B. Neveux) - Huber Éditions
Bald Knobber © Robert Sergel / Huber Éditions 2020

Cole raconte leur histoire pendant un exposé devant sa classe. Son récit structure l’ouvrage de Robert Sergel quasiment du début à la fin. Donnant à découvrir un passage peu connu de l’histoire des États-Unis, il rappelle que la violence a été constitutive de la nation américaine. Il montre aussi la tension permanente entre la liberté individuelle et la responsabilité collective qui irrigue le pays et qui surgit encore aujourd’hui lors de chaque crise.

Cette tension est au cœur non seulement du sujet de la bande dessinée, mais aussi de sa construction. En effet, l’auteur met en parallèle l’histoire des Bald Knobbers et celle de Cole. Chaque épisode du récit mené par Cole correspond un petit événement de sa vie quotidienne, poussant ainsi l’identification à son maximum. La crise familiale et personnelle devient la reproduction parfaite, en miniature, de l’aventure des Bald Knobbers.

La narration est donc habilement maîtrisée par Robert Sergel. La mise en regard des deux récits apporte à chacun une dimension supplémentaire. Organisée en six chapitres, correspondant aux six fanzines originellement publiés et diffusés par l’auteur [1], l’histoire de Cole est une métaphore de l’utilisation de la violence pour gérer les relations sociales. Un thème central dans la société américaine.

Le dessin de Robert Sergel, simple et direct, sans fioritures et souligné par des aplats de noir très puissants, renforce l’aspect dur et presque froid du ton. Dans la lignée de Daniel Clowes, cousin de Nick Drnaso, Robert Sergel fait partie de ceux qui, tout en y étant immergés, parviennent à nous déciller sur les États-Unis.

(par Frédéric HOJLO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Bald Knobber - Par Robert Sergel - Huber éditions - édition originale : Secret Acres, 2018 - traduction de l’anglais (États-Unis) par Baptiste Neveux - conception artistique par Robert Sergel & Didier Heynemans - mise en page par Julian Huber - 16 x 20 cm - 90 pages en noir & blanc - couverture cartonnée, dos toilé - parution le 25 septembre 2020.

Consulter le site de l’auteur & lire les premières pages de l’ouvrage.

Huber Éditions est une collection des Éditions de la Fabrique Électrique.

Lire également sur ActuaBD à propos de Huber Éditions :
- Rocky - Par M. Kellerman - Huber
- "Johnny Ryan touche le fond"... et nous entraîne avec lui
- "Black River" de Josh Simmons (Huber Éditions) : un monde post-apocalyptique noir et sanglant
- Billy Noisettes - Par Tony Millionaire - Huber Éditions

[1Les couvertures en sont reproduites à la fin du livre édité par Huber.

  Un commentaire ?