Ballade pour un bébé robot - Par Cédric Villani et Edmond Baudoin - Gallimard BD

15 juin 2018 0 commentaire
  • Sur New Earth, deux androïdes mènent une enquête qui leur révèle l’héritage culturel humain et les confronte à leurs émotions. Cédric Villani et Edmond Baudoin s’associent à nouveau pour créer un album à la croisée de la science et de la fiction, mais aussi de l’art et de la philosophie.

Cela commence par un Big Bang, l’apparition d’une planète semblable à la Terre, mais où des formes de vie très différentes se développent. L’espèce qui s’impose est humanoïde, un mélange organique et électronique qui communique par ondes radio complexes et respecte par-dessus tout la logique et les progrès scientifiques : ce sont des robots.

Leurs lointains créateurs humains sont érigés au rang de divinités absentes, dont l’héritage scientifique doit être préservé et enrichi. Ces robots rêvent, se reproduisent et transmettent leurs gènes. Leurs pensées sont enregistrées et mises en commun par un système autoritaire qui décuple leurs possibilités mais prévient toute liberté de pensée.

Certains androïdes cherchent à s’émanciper de cette société et à retrouver l’héritage culturel laissé par les humains. Des rebelles cherchent même à faire tomber le Système qui soutient toute la civilisation. Mandatés pour les arrêter, les enquêteurs North et Quang sont confrontés aux insurgés irrationnels, prêts à sacrifier leur vie pour leurs idées. Ils découvrent également la chanson, les émotions et la pensée révolutionnaire qu’elle peut véhiculer.

Ballade pour un bébé robot - Par Cédric Villani et Edmond Baudoin - Gallimard BD

Après Les Rêveurs lunaires, biographie de grands scientifiques méconnus du vingtième siècle, Cédric Villani et Edmond Baudoin s’aventurent sur le terrain de la science-fiction, les deux mots prenant toute leur signification. Cédric Villani imagine une société gouvernée par la logique. Il prend souvent le contrepoint de notre propre société, mais parfois la logique des robots est effroyablement proche des pires dérives de notre monde.
Edmond Baudoin répond avec éclat au défi de mettre en image cette société, son organisation, ses valeurs et ses modes de communication. Ainsi Baudoin relie les phylactères aux personnages par des rubans en trois dimensions pour montrer la dimension supérieure de ce langage. Le livre est truffé de trouvailles de ce genre, où le talent du dessinateur accompagne l’imagination prodigieuse du scénariste.

Ce récit de science-fiction unique en son genre tient sa cohérence de l’enquête qui est menée, mais plus encore des associations d’idées et d’images invoquées par Cédric Villani et Edmond Baudoin. Pour représenter cette société proche de la notre mais si éloignée par certains aspects, Baudoin dessine au premier plan les robots aux visages lisses, très stylisés, mettant en avant leur côté fonctionnel. Cette efficacité contraste avec l’arrière-plan qui représente parfois le monde dans lequel ils évoluent, parfois leur monde intérieur, sans que la limite soit bien définie. Baudoin entremêle des portraits, des réseaux de neurones, des formules mathématiques et des références artistiques. Une grande force poétique se dégage de ces pages, qui recèlent plusieurs strates de sens, à charge au lecteur de creuser chaque image ou de se laisser porter par la lecture.

Cette histoire dénonce en filigrane les travers de notre société, plus obnubilée par la rentabilité que par le bonheur. Le récit labyrinthique tant par le dessin que le scénario célèbre surtout le génie humain, scientifique comme artistique. L’art et les émotions tiennent à très peu de choses (quelques octets), mais font appel à des mécanismes d’une grande complexité. Pouvoir les ressentir constitue une richesse qui n’est pas toujours appréciée à sa juste valeur.

Lire notre interview de Cédric Villani à propos des Rêveurs lunaires, où déjà l’humain était au centre du récit.

(par Lise LAMARCHE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Commander Ballade pour un bébé robot chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?