Bamboo : La rentrée des « BD qui vous ressemblent »

28 août 2007 2 commentaires
  • Après dix ans d’existence, la BD d'humour reste le fer de lance du catalogue {{Bamboo}}. Tout en accumulant les succès de librairie, l'éditeur fait encore cet automne feu de tout bois.

Depuis quelques années, on assiste chez Bamboo à une diversification des collections et une large ouverture vers de jeunes auteurs dont la publication du premier album dépend indirectement du succès de séries plus « faciles » comme nous le confiait, il y a quelques temps, Olivier Sulpice. En cette période de suractivité éditoriale, l’éditeur poursuit son offensive éditoriale en étant présent sur plusieurs fronts.

Bamboo : La rentrée des « BD qui vous ressemblent »
motivation : 10/10
Dixième rentrée pour les profs !

Rentrée oblige, le dixième tome de la série phare de la maison (les Profs, motivation : 10 sur 10) est disponible depuis le 22 août. Si la charge est parfois caricaturale (mais n’est-ce pas la loi du genre ?), usant d’un humour facile et reposant souvent sur des clichés convenus, force est de reconnaître que les auteurs connaissent bien le sujet ! Ce dixième opus reste conforme aux « marques de fabrique » qui ont fait le succès de cette série accompagnée d’un solide plan promotionnel qui facilitera, à coup sûr, sa diffusion jusqu’…en salle des profs !

Dans le sillage du succès formidable cette collection, qui creuse un filon exploité aussi par Raoul Cauvin chez Dupuis que par les albums d’humour de Vents d’Ouest dirigés par Jacky Goupil, les éditions Bamboo n’en finissent pas d’explorer les autres activités professionnelles, sportives et autres de nos contemporains. Des postiers aux toubibs, des fonctionnaires aux auto-écoliers, en passant par les maîtres-nageurs, personne ne semble désormais pouvoir échapper à la verve des auteurs de la collection Humour !

Triple Galop
Second tome de la série.

Afin d’étoffer un catalogue déjà riche en « BD qui vous ressemblent » (sic !) de plus de trente titres, l’éditeur poursuit son décryptage comico-sociologique d’envergure avec Triple galop, un voyage dans le monde merveilleux des haras et des courses d’obstacle ! On ne sera évidemment pas trop à cheval sur les ambitions de ce type d’ouvrage dont le dada reste essentiellement de nous offrir quelques instants de détente. Gags ciblés mais accessibles aux non-cavaliers sont au rendez-vous de ce (déjà) second album de cette série.

On va gagner avec le lard et la manière
Le cinquième tome des "Rugbymen"

Enfin, Coupe du monde oblige, le cinquième tome des Rugbymen, autre série vedette de la maison, parait également ces jours-ci. Les fans seront donc aux anges grâce à ce nouvel album et aux autres évènements prévus autour de cette série qui donne à Bamboo, dans ce registre, un net avantage sur ses concurrents : calendriers, dessins animés en flash, etc… Série sympathique et bon enfant, Les rugbymen allie elle aussi un humour à base de jeux de mots et de métaphores faciles. Le lecteur familier des stades et des troisièmes mi-temps y retrouvera certainement des situations vues, connues voire peut-être vécues !

À cheval, dans la mêlée ou au fond de la classe, la collection Humour de chez Bamboo occupe incontestablement en cette rentrée tous les terrains dans une logique de segmentation du lectorat et de ses centres d’intérêts. Une évidence commerciale qui permet à ce label de se hisser parmi les éditeurs qui pèsent dans le chiffre d’affaire de la librairie de la fin de cette année.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Les Profs T10
Commander sur
Amazon

Les Rugbymen T5
Commander sur
Amazon

Triple Galop T2
Commander sur
Amazon

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • A ma grande honte, je dois confesser que je n’ai aucun album Bamboo dans ma collection (quelques milliers de titres tout de même).
    Je ne me reconnais pas du tout dans leur production, désolé.

    Répondre à ce message

    • Répondu par LO le 31 août 2007 à  17:13 :

      Comme disait l’autre : "ce n’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’on est obligé de l’ouvrir". Un conseil au passage, à la condition que vous ayez au minimum une dose homéopathique de curiosité, arrêtez-vous sur les trois albums autobiographiques de Julio Ribera publiés chez cet éditeur...

      Répondre à ce message