Bamboo : une rentrée sans grève

8 octobre 2010 4 Actualité par Patrice Gentilhomme
  • Le 6 octobre est paru le treizième épisode des "Profs", la série fétiche des éditions Bamboo. Elle entraine dans son sillage d'autres collections à succès. Chez l'éditeur bourguignon, la grève n'est pas à l'ordre du jour.

Rentrée sur tous les fronts (sauf le front social) pour les éditions Bamboo !

À tout seigneur tout honneur Les Profs occupent la première place avec deux sorties simultanées. Le nouveau tome de la célèbre saga dont chaque nouvelle parution coïncide avec la rentrée profite d’une belle couverture médiatique.
Rien de bien nouveau dans ce nouvel opus intitulé « Devoir surveillé » le tandem Pica et Erroc poursuit son travail d’auscultation des splendeurs et misères de la communauté éducative non sans jeter un œil sarcastique sur l’actualité de l’éducation. La série en abordant les thèmes de la surveillance vidéo, les grèves et les sms pendant les cours parvient à se renouveler de façon plus convaincante qu’à travers les transpositions historiques un peu laborieuses dans le monde du western... Une innovation qui ne s’imposait peut-être pas !

Bamboo : une rentrée sans grève Tout en restant fidèle aux recettes du genre, les profs investissent également la collection Bamboo Poche surfant sur le succès du phénomène de novellisation qui s’empare de certains éditeurs avec la publication de courts romans à prix modique destinés à séduire le jeune public.

Après Les Pompiers, Studio Danse, Les Profs et la série Triple Galop rejoignent le catalogue de cette collection née en début d’année. Dans ce récit d’une centaine de pages, les enseignants se retrouvent atteints d’un étrange virus inattendu : l’ignorance... Voilà qui tombe mal en période de rentrée !

Parallèlement la série fétiche n’en finit pas de se décliner sous différentes formes (cartables, chemises, agendas...) un succès qu’aucune réforme ne semble désormais endiguer !

Les fonctionnaires et belles-mères défilent... en librairie

Bien entendu Les Profs ne sont pas les seuls à « faire leur rentrée », Les Fonctionnaires (tome 11) :les démons du jeu reviennent dans les bacs, tout comme ... Les Belles-mères dont le second tome paraît ces jours-ci.

Cette série « familiale » plutôt réussie nous conte les déboires d’un jeune couple en attente de logement face aux joies de la vie de famille ! Cazenove et Wozniak font preuve d’un sens de l’observation particulièrement efficace dont l’effet comique s’avère souvent bien étudié et donc… percutant ! Une série qui s’installe doucement et dont il faut espérer que la multiplication des albums (tendance lourde chez l’éditeur !) n’en altérera pas la fraicheur et l’esprit spontané et un peu naïf.

Les lecteurs en mal d’aventure exotiques suivront les péripéties du petit groupe de « Pieds Nickelés » apparus dans « L’aventure c’est l’aventure », film culte de la fin des années 70 réalisé par Claude Lelouch avec Lino Ventura, Jacques Brel et Charles Denner.

Comme un certain nombre de ses confrères (Luc Besson et quelques autres !) le cinéaste découvre (sur le tard ?) les charmes et les plaisirs de l’adaptation BD. Produit « marketing et ciblé nostalgie » cet album a du mal à convaincre.

Si le graphisme fluide de Swyssen ajoute une touche de modernité à un récit un peu décalé les cinéphiles reconnaîtront sans trop de peine les vedettes du film. Est-ce suffisant pour créer une bonne BD ? Rien n’est moins sûr ! Le scénario un peu confus et brouillon (marque de fabrique du réalisateur) passe mal sur le papier. On se perd assez vite dans une histoire qui, au final, apparaît encore plus décousue que sa version cinématographique ! Les problèmes évoqués (guérilla sud-américaine, manifestation revendicative de prostituées…) semblent un peu « datées » pour séduire.

On sait à quel point cinéma et BD possèdent des points communs. Les spécificités de lecture de chaque médium sont largement connues aujourd’hui. Le mode de fonctionnement, le rythme de lecture ou le traitement du son sont suffisamment spécifiques pour admettre que l’adaptation de l’un à l’autre reste une aventure qui n’est pas sans risque. La liste déjà bien longue de somptueux ratages en matière d’adaptations cinématographiques de succès de la bande dessinée ? nous rappelle la difficulté de l’entreprise. Cet album un peu parachuté en apporte la démonstration. Dommage !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander le tome 13 des Profs chez Amazon

[Commander ce livre à la FNAC-/achat-fnac-2818900360]

Commander le tome 11 des fonctionnaires chez Amazon

[Commander ce livre à la FNAC-/achat-fnac-2818900255]

Commander le tome 2 de Les Profs Virus au bahut chez Amazon

[Commander ce livre à la FNAC-/achat-fnac-2818900298]

Commander le tome 2 de Ma belle-mère et moi chez Amazon

[Commander ce livre à la FNAC-/achat-fnac-2818900182]

Commander l’aventure c’est l’aventure chez Amazon

[Commander ce livre à la FNAC-/achat-fnac-235078956X]

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Bamboo : une rentrée sans grève
    8 octobre 2010 21:54, par jfchanson

    Associer prof et grêve jusque dans le titre...
    Le journaliste a dû mal vivre sa scolarité ou être un lecteur assidu du figaro.
    Vous aviez il y a quelques temps fait paraître un article très critique sur les blondes, qui allait jusqu’à parler de racisme. L’auteur avait eu droit à une réponse saignante des auteurs. Pour moi, ces BD de chez Bamboo joue sur les mêmes ressorts, mais avec les a-prioris et fantasmes sur certaines professions traînant dans la société française. Personnellement, je mets les BD de l’article dans le même panier que Les blondes. On m’en a offert, me sachant professeur et amateur de BD, elles me sont tombés des mains à leur lecture et ont fini loin de ma collection de BD .
    Après avoir suivi la polémique blonde, je suis surpris de trouver ici cet article de promotion béat sur ces publications...

    Répondre à ce message

    • Répondu par patrice Gentilhomme le 9 octobre 2010 à  13:02 :

      Renseignez-vous il existe aussi des profs bédéphiles, grévistes et.... qui ont le sens de l’humour ! Quant à parler de racisme, réservons cela pour des combats peut-être plus...essentiels ! Bonne lecture.
      P.G.

      Répondre à ce message

  • Je vous trouve bien généreux avec l’Aventure c’est l’Aventure
    9 octobre 2010 21:21, par Francois Pincemi

    Je l’ai feuilletté en librairie, il me semble que c’est le type de livre que l’on peut trouver un peu plus tard en solderie. Lelouch ferait mieux d’essayer de faire de bons films...

    Répondre à ce message

    • Répondu le 10 octobre 2010 à  15:02 :

      Lelouch ferait mieux d’essayer de faire de bons films...

      En 50 ans de carrière, Lelouch n’a jamais fait un seul bon film, ça ne va pas changer aujourd’hui. Bamboo réussit à faire la pire bd commerciale qui dédouane tous ses concurrents, est-ce salutaire pour autant ?

      Répondre à ce message