Bandes Dessinées Magazine N°8 - Juillet / Août 2005

15 août 2005 1
  • BDMag s'est mis aux couleurs de Gaston Lagaffe, cet été, histoire de saluer en beauté la clôture de [l'exposition Franquin->http://www.actuabd.com/rubrique.php3?id_rubrique=25] qui s'achève fin août à la Cité des Sciences. Contenu riche dans ce numéro : entre deux interviews de gourous, un coup de gueule de Farid Boudjellal contre l'éditeur Frédéric Niffle.

Pour faire suite à sa couverture, BD Mag nous livre un état des lieux (un peu confus) par Marc Carlot sur la façon dont l’œuvre de Franquin est exploitée aujourd’hui avec, en point de mire, Claude Gendrot, l’éditeur de chez Dupuis, Yvan Delporte, le rédacteur-en-chef à la barbe fleurie, et Eric Verhoest, la cheville ouvrière de Marsu Productions.

Egalement dans ce sommaire, les points forts des titres parus avant et pendant l’été. Ouverture sur les Humanos, avec l’interview du « psychomage » Jodorowsky à l’occasion du magnifique nouveau volume de Bouncer qu’il co-signe avec Boucq. On y apprend que Marylin Manson est fan de son travail au point de participer, avec Nick Nolte, au tournage en Roumanie de la nouvelle version du film El Topo en octobre prochain [1]. Il est complété par une interview de Janjetov qui illustre le scénario du même Jodo dans Les Technopères. S’y ajoute l’interview de l’éditeur des Humanos, Bruno Lecigne, à l’occasion du lancement de sa nouvelle collection de polars-BD Dédales.

Les interviews s’enchaînent ensuite en cascade (c’est le principe du mag) : Laurent Verron, John Romita Jr, Thomas Von Kummant, Aude Ettori, Ben Katchor, Philippe de Pierpont & Eric Lambé, Renaud et Dufaux, Jean-Pierre Danard, Kerascoël, Béhé, Kros et Obion, Philippe Tome, Buchet, Johan De Moor, Jean-David Morvan, Luc Brunschwig, Hugues Micol, Maingoval, Julien Neel, Dominique Latil et Adrien Floch. Une chronique sur Arleston par Laurent Queyssi, un coup de projecteur sur l’idole des Blogs-busters, Frantico, et une enquête de Christian Marmonnier sur l’ouvrage marquant de Thierry Bellefroid, Les éditeurs de bande dessinée (Editions Niffle).

Là, on y découvre avec surprise un coup de gueule de Farid Boudjellal qui accuse Frédéric Niffle, l’éditeur de cet ouvrage, d’avoir dénaturé et même censuré deux planches de BD que Farid Boudjellal avait faites en hommage à son frère Mourad, le bien connu éditeur des éditions Soleil. Complices mais pas complaisantes (il fait dire à Mourad, cigare au bec, à propos de BD Mag : « si les auteurs étaient mieux gaulés, j’aurais fait un canard de cul »), ces planches ne méritaient pas un tel traitement (elles sont publiées intégralement dans ce numéro de BD Mag) qui aboutit, selon Farid, à nier « à la fois la complicité de deux frères et l’estime d’un auteur pour son éditeur, au risque de blesser l’un et l’autre. »

Je ne saurais passer sous silence l’interview du mage de Northampton, Alan Moore par Laurent Queyssi, à l’occasion de la publication en France de sa première nouvelle, L’Hypothèse du lézard (Les Moutons électriques), dont nous vous reparlerons dans les prochains jours.

Un numéro très « habité », donc, qui agrémentera les quelques heures à passer sur les plages cet été, du moins s’il vous en reste.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Ce magazine peut être commandé sur Internet sur le site Presse de France

[1On se rappelle qu’en 2002 déjà, il avait envisagé une suite à ce film (1971). Le scénariste souhaitait y raconter le combat mené par Caïn et Abel (les fils d’El Topo) sur une terre post-apocalyptique afin de récupérer le corps de leur mère. Marilyn Manson devait y interpréter Caïn... Le projet a été relégué aux oubliettes pour cause de budget trop élevé.

 
Participez à la discussion
1 Message :