Batman - Année Un - Par Frank Miller et David Mazzucchelli (trad. Doug Headline) - Urban Comics

16 mai 2014 6 commentaires
  • Après {The Dark Knight Returns}, narrant la fin du Chevalier Noir, Frank Miller entreprend d'en raconter les débuts, avec {Année Un}, en confiant la partie graphique à David Mazzucchelli. Le passage au noir et blanc de cette édition-anniversaire agit comme un puissant révélateur de son dessin.

Le lieutenant James Gordon arrive à Gotham City, sa nouvelle affectation. Il s’y installe avec sa femme, enceinte, et doit apprendre à faire avec les mœurs de la ville, et avec celles de ses collègues... Il découvre alors un monde de corruption et de violence.

Au même moment, le jeune millionnaire Bruce Wayne revient dans sa ville natale, de nombreuses années après en être parti, suite au meurtre de ses parents. Il cherche encore comme faire pour se charger de la pègre qui gangrène sa cité.

On ne va pas davantage raconter cette histoire déjà bien connue. D’une part, parce que les débuts de Batman font partie intégrante de notre imaginaire ; d’autre part, parce que le récit posé en 1986 par Frank Miller fonde la mythologie moderne du personnage, celle qui infuse jusqu’aux dernières adaptations cinématographiques qui lui sont consacrées.

Batman - Année Un - Par Frank Miller et David Mazzucchelli (trad. Doug Headline) - Urban Comics
James Gordon et Bruce Wayne arrivent à Gotham City
Batman - Année Un
© DC / Mazzucchelli / Urban

Voilà donc le titre de retour, chez Urban, mais sous ce format particulier du noir et blanc à l’occasion de l’anniversaire des 75 ans du Chevalier Noir. Un choix judicieux et une réelle plus-value pour ce volume emblématique et renommé ? Sans aucun doute.

Il y quelques années actuabd évoquait la sortie de ce volume, en couleur, chez Panini, qui lui avait conservé son titre anglais : Year One. Et les commentaires de l’époque relançaient le débat sur le caractère opportun, ou parasite, de la couleur pour un tel ouvrage, concernant le dessin de David Mazzucchelli.

Batman s’adresse aux potentats qui règne sur Gotham
Batman - Année Un
© DC / Mazzucchelli / Urban

Car il y a bien là un paradoxe que soulève directement cette édition en noir et blanc. Si, comme le signale François Hercouët, la richesse du trait de David Mazzucchelli se révèle à travers le noir et blanc - et c’est d’ailleurs cette "découverte" qui est à l’origine de l’idée de cette série de cinq titres en noir et blanc pour célébrer les 75 ans de Batman - il n’en demeure pas moins qu’il était délicat d’en supprimer la couleur. En effet, sur ce titre, le dessinateur travailla étroitement avec sa coloriste, l’artiste-peintre Richmond Davis, également son épouse.

Il n’empêche. Une fois le volume sous les yeux, l’évidence s’impose : Année Un est une petite merveille de noir et blanc. Entre les puissants contrastes ménagés par le jeu des aplats noirs pénétrant les vides blancs et la finesse des détails qui rend pleinement le caractère sordide de Gotham City, cette bascule en noir et blanc est une indéniable réussite qui ne souffre guère de contestation.

Ou comment, par un habile travail éditorial, revivifier sens et sensation au sein d’un récit classique que l’on croyait parfaitement connaître.

Révélation à travers une chauve-souris
Batman - Année Un
© DC / Mazzucchelli / Urban

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

- The Dark Knight Returns. Par Frank Miller, encrage par Klaus Janson. Traduction Nicole Duclos. Urban Comics, collection "DC Essentiels". Édition spéciale "75 ans de Batman", en noir et blanc, tirage limité à 3000 exemplaire. Sortie le 09 mai 2014. 208 pages. 29 euros.
Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

- Batman - Année Un. Par Frank Miller (scénario) et David Mazzucchelli (dessin). Traduction . Urban Comics, collection "DC Essentiels". Édition spéciale "75 ans de Batman", en noir et blanc, tirage limité à 3000 exemplaire. Sortie le 09 mai 2014.
Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

- Batman - Amère Victoire - Par Jeph Loeb et Tim Sale. Traduction Alex Nikolavitch. Urban Comics, collection "DC Essentiels". Édition spéciale "75 ans de Batman", en noir et blanc, tirage limité à 3000 exemplaire. Sortie le 09 mai 2014. 400 pages. 39 euros.
Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

- Batman - Silence. Par Jeph Loeb (scénario) et Jim Lee (dessin). Traduction . Urban Comics, collection "DC Essentiels". Édition spéciale "75 ans de Batman", en noir et blanc, tirage limité à 3000 exemplaire. Sortie le 09 mai 2014. 312 pages. 39 euros.
Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

- Batman - La Cour des Hiboux. Par Scott Snyder et Greg Capullo. Traduction . Urban Comics, collection "DC Essentiels". Édition spéciale "75 ans de Batman", en noir et blanc, tirage limité à 3000 exemplaire. Sortie le 9 mai 2014. 304 pages. 39 euros.
Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Les 75 ans de Batman sur ActuaBD, ce sont des articles de fond et annonce d’édition :
- 75 ans de Batman : l’œuvre au noir d’Urban Comics
- 75 ans de Batman - DC commémore le mythique numéro 27 de Detective Comics
- L’annonce : Urban Comics célèbre les 75 ans de Batman en noir et blanc
- Le Soir célèbre les 75 ans de Batman en noir et blanc

Ainsi que les chroniques des récents albums parus en 2014 chez Urban Comics, touchant de près ou de loin le Chevalier noir :
- Gotham Central T1
- La Cible de Deadshot
- le collectif Batman : Cataclysme
- Joker Anthologie
- Batman - Le Fils prodigue
- Empereur Joker
- Batman T3 – Le Deuil de la famille
- Batman : Des Ombres dans la nuit
- le collectif Batman Anthologie

 
Participez à la discussion
6 Messages :
  • un livre formidable, pour les lecteurs de comics et aussi (surtout ?) pour ceux qui ne sont pas spécialement amateurs de comics, comme c’est mon cas.
    Un chef d’oeuvre, tout simplement

    Répondre à ce message

    • Répondu par marvelfanfare le 16 mai 2014 à  23:13 :

      Un ouvrage parfait et comme vous le dites, le résultat d’une véritable réflexion éditoriale. Superbe couverture, papier mat et chouette impression. On ose à peine imaginer si la même équipe était à la tête de la licence Marvel en France… Born Again dans la même édition ! On peut rêver avec Panini...

      Répondre à ce message

  • On se souvient que Mazzucchelli avait désavoué (et même appelé à boycotter) une précédente édition de Year One, reprochant à l’éditeur de n’avoir pas respecté l’intégrité de son travail. Sait-on s’il cautionne celle-ci ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Aurélien PIGEAT le 17 mai 2014 à  16:45 :

      A priori oui. En tout cas, interrogé au sujet du retour des auteurs concernés par ce projet, François Hercouët m’a répondu que le projet avait été accueilli très favorablement du côté de DC (ce qui, je le reconnais, n’est pas exactement la même chose que les auteurs eux-mêmes). Pour les œuvres les plus récentes, les encreurs (Glapion et Williams) ont eux-mêmes envoyé leurs fichiers.

      Concernant Année Un, il a bien été question dans nos échanges du fait qu’il était délicat d’enlever la couleur de Richmond Davis, mais pas plus.

      La polémique a laquelle vous faites référence est bien celle de 2012, n’est-ce pas ? Si c’est bien le cas, les reproches de Mazzucchelli portaient sur le fait que le papier était brillant et non mat et que les couleurs de Richmond Davis étaient dégradées par la nouvelle impression numérique. Ça concernait donc une forme de corruption par rapport aux couleurs d’origine. Le projet Urban est autre quand même. Pour le moment Mazzucchelli ne s’est pas exprimé publiquement à ce sujet, mais la question est en effet pertinente du fait de ce passif sur le titre.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Frencho-id le 17 mai 2014 à  23:19 :

        La polémique a laquelle vous faites référence est bien celle de 2012, n’est-ce pas ?

        En effet. Il reprochait aussi à DC le fait qu’après lui avoir demandé de concevoir une édition Deluxe, ils n’en avaient fait qu’à leur tête : « several years ago, DC asked me if I’d help put together a deluxe edition ofBatman : Year One, and Dale Crain and I worked for months to try to make a definitive version. Now whoever’s in charge has thrown all that work in the garbage. »

        L’interview est lisible ici.

        Répondre à ce message

  • Evénement considérable pour les amateurs de comics:Frank Miller,l’homme qui avait révolutionné dans les années 80 la série de chez Marvel Comics Daredevil,et revisité de manière tout aussi séminale le héros de Gotham en 1987 avec l’histoire Batman:Year One ,en compagnie du dessinateur David Mazzucchelli pour le compte de l’éditeur DC,a annoncé lors d’ une conférence au dernier Comic-Con de San Diego qu’il est en train d’ écrire un projet intitulé Superman : Year One,encore pour DC Comics :http://www.vulture.com/2017/07/frank-miller-superman-year-one.html !

    Après avoir tout juste bouclé la coécriture de Dark Knight III :The Master Race qui mettait en scène Batman et quelques autres figures majeures,il annonce écrire une histoire de 100 pages revisitant les débuts de Superman -une histoire de Clark Kent avant tout- qui sera dessinée par l’un de ses partenaires régulier:John Romita Jr,avec qui il avait raconté les débuts de Daredevil dans la mini-série:The Man Without Fear : https //www.newsarama.com/35592-superman-year-one-by-frank-miller-john-romita-jr.html.
    Miller a décrit le projet comme"l’occasion de toute une vie" et quelque chose qu’il a planifié depuis de nombreuses années.

    Après avoir été durement éprouvé par la maladie,Frank Miller semble retrouver la grande forme,c’est heureux,puisqu’il compte aussi s’atteler au prequel de son mythique 300.

    Répondre à ce message