Batman Detective T.1 : Mythologie - Par Peter Tomasi & Doug Mahnke - Urban Comics

19 décembre 2019 0 commentaire
  • Une trame accrocheuse sans temps mort où Bruce Wayne passe du rôle de victime à celui de bourreau. Une qualité graphique rayonnante, illustrant idéalement cette nouvelle saga. En dépit du sujet, Peter Tomasi et Doug Mahnke secouent le lecteur avec grâce.

Deux cadavres, un homme et une femme, sont retrouvés gisant dans un aquarium pour dauphins. Un meurtre pernicieux reproduisant les moindres détails macabres de l’assassinat des parents de Bruce Wayne. Thomas et Martha Wayne portent des vêtements identiques à ceux qu’ils portaient la nuit de leur décès devant le "Monarch Theater", jusqu’aux mêmes bijoux et à la même coupe de cheveux !

À un autre endroit de Gotham, un monstre gonflé aux stéroïdes sème la panique, s’en prenant directement à Leslie Thompkins, l’exposant au gaz hilarant. En dépit de l’intervention de Batman, et son majordome Alfred, ils tentent au maximum de la réanimer,... en vain.

Accablé par ces événements, son quotidien s’assombrissant dan une spirale infernale, Bruce Wayne devient à son tour une machine violente s’en prenant dans un premier temps aux pensionnaires de l’asile d’Arkham avant de défier Ducard, dont le fils Morgan, sous le nom de "Personne" fut tuée par Damian. (voir Batman & Robin T.1). Des retrouvailles de courte durée ternies par l’ennemi de la chauve-souris disposant systématiquement d’un coup d’avance sur son enquête.

Pour ce premier opus de cette nouvelle saga Batman Detective, Peter Tomasi plante un décor des plus plaisants. Il pousse sans cesse Bruce Wayne dans ses retranchements, faisant de lui une victime totalement désabusée. Le scénariste de Batman & Robin le fait du stade de martyr à celui de bourreau notamment quand il s’en prend méchamment aux molosses d’Arkham à la recherche de la moindre information sur ce tueur en série impitoyable.

La guerre menée par Bruce Wayne contre les forces machiavéliques de Gotham est aussi un combat qu’il mène contre lui-même. Ses monologues intérieurs sont à la fois percutants et caractéristiques quant à l’atmosphère glauque du récit.

La partie graphique assurée par Doug Mahnke nous régale par un travail somptueux. Que dire ? Le lecteur est littéralement propulsé dans une démonstration de style alliant à la fois précision, dynamisme et réalisme. Chaque protagoniste est mis en valeur de manière juste, ni terne ni surjouée, appuyant avec tonus la trame mise en place. Nous retiendrons une scène d’anthologie où Batman et son ancien professeur Thaddeus, tous deux pris au piège, prisonniers et ligotés dans un aquarium géant, doivent survivre contre les incessantes attaques de squales et de piranhas. Doug Mahnke crée une séquence d’excellente facture qui donne le tournis. Chapeau l’artiste !

Un premier round réussi !

Batman Detective T.1 : Mythologie - Par Peter Tomasi & Doug Mahnke - Urban Comics
©Doug Mahnke / Urban Comics
La pauvre Leslie Thompkins sujette au gaz hilarant du Joker

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?