Batman - Le Culte : Le Chevalier Noir face aux dérives sectaires

22 septembre 2016 0 commentaire
  • Mentalement brisé, Batman ploie sous le joug du diacre Blackfire, bien déterminé à faire main basse sur Gotham City, grâce notamment à ses hordes de sans-abris fanatisés. Un récit complet par Jim Starlin, dans la mouvance des grands romans graphiques dédiés au Chevalier Noir dans les années 1980.
Batman - Le Culte : Le Chevalier Noir face aux dérives sectaires
Le Chevalier noir se réveille en fâcheuse posture
Batman - Le Culte © 1988 DC Comics

Suspendu au plafond, objet de multiples tortures, physiques et psychiques, c’est ainsi que nous découvrons Batman en ouverture de cette mini-série, Le Culte. Car le Chevalier Noir, enquêtant sur des disparitions suspectes, plonge dans les sous-sols de Gotham City et tombe sur une véritable Cour des Miracles dont le roi n’est autre qu’un religieux, le diacre Blackfire.

Blackfire harrangue ses troupes
Batman - Le Culte © 1988 DC Comics

Celui-ci règne sur ses ouailles à la manière d’un gourou, ses adeptes fanatisés exécutant strictement le moindre de ses commandements. Son programme, pseudo-social, combine souci des plus démunis, qui espèrent tenir avec lui leur revanche sur une société qui les ignore, et justice expéditive d’une rare violence qui contente les amateurs de dérive sécuritaire. Mais derrière les bons sentiments, si l’on peut dire, un être âpre au gain et dominé par sa soif de pouvoir.

Batman subjugué par le diacre Blackfire
Batman - Le Culte © 1988 DC Comics

Le point fort de ce récrit réside dans la mise en échec initiale de son héros, Batman, qui passe l’essentiel du volume dans un état de détresse absolu. Désespéré, mutilé, dominé, implorant : le renversement, complet, nous entraîne aux antipodes du personnage. Car Le Culte se pose d’abord comme le récit d’une chute, sidérante, aussi abrupte qu’invraisemblable, suivie d’une lente remontée semée de doutes et de renoncements. Tandis qu’en miroir s’offre la conquête de la ville par un Blackfire triomphant.

Et même si la dimension sociale de l’ouvrage souffre d’une certaine grossièreté, sa dimension politico-religieuse, reposant sur la mise en scène de phénomènes de manipulation de masse garde, quelques trente ans plus tard, une actualité déroutante.

Jason Todd, le Robin du moment, au secours de son mentor
Batman - Le Culte © 1988 DC Comics

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Batman - Le Culte. Par Jim Starlin (scénario) et Bernie Wrightson (dessin). Urban Comics, collection DC Deluxe. 19 août 2016. 208 pages. 19 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?