Batman - No Man’s Land T5 & T6 - Collectif - Urban Comics

8 octobre 2015 0 commentaire
  • S'achève la saga avec la fin du statut de "No Man's Land" de Gotham City. Alors que l'on s'apprête à relier à nouveau la ville au continent, deux grandes menaces planent encore sur les derniers habitants de la ville : Lex Luthor et ses magouilles d'une part, le Joker et sa folie d'autre part.

Après le cataclysme qui a frappé Gotham City, la ville fut décrétée No Man’s Land, et son territoire livré aux gangs et aux divers vilains du Batverse. Mais la guerre contre le crime, menée parallèlement puis conjointement par les gars en bleu de Gordon et la Batfamily, touche au but. Plusieurs grands noms de la pègre ont été neutralisés, les quartiers reconquis. Mais deux gros morceaux attendent Batman afin de ramener l’ordre dans sa ville.

C’est d’abord Lex Luthor, l’homme d’affaire adversaire de Superman, qui tente de profiter de l’état de la ville pour se l’approprier, tout bonnement, à l’occasion d’une reconstruction qu’il entend mener sans que quiconque interfère dans ses plans. Mais c’est surtout le Joker, esseulé, désœuvré, qui attend son heure, qui patiente que tout le monde soit sorti du programme pour effectuer le dernier tour de piste, effectuer son ultime danse avec la chauve-souris.

Batman - No Man's Land T5 & T6 - Collectif - Urban ComicsOutre ces deux thèmes majeurs, qui occupent la plus grande part des deux derniers volumes de No Man’s Land, la série se propose de régler les situations de nombreux personnages secondaires introduits ou croisés durant ces événements. Ainsi, tout ce qui concerne Huntress, en proie au doute, passée du côté de Petit, policier renégat et fanatique, s’avère particulièrement réussi.

Mais, dans l’ensemble, ces divers dénouements ne se montrent pas toujours à la hauteur de la montée en tension dont ces intrigues ont pu faire l’objet. Et c’est globalement le reproche que l’on peut faire à cette fin de la saga : se montrer en partie décevante par rapport à son point de départ et aux premières conséquences du drame vécu par la ville.

Difficile de sortir du no man’s land donc, de revenir à la normale. Et convoquer un vilain aussi emblématique et retors que Luthor ne change pas grand chose au final : il manque à cette intrigue, pourtant longuement développée, un caractère réellement épique, un déferlement physique et brutal. Il faut dire que tout se résout dans les manœuvres et la manipulation avec le futur Président des États-Unis.

Heureusement que nous avons droit à un véritable final, avec le Joker, moment tant attendu. Et là, le déferlement de violence et de démence s’avère au rendez-vous. Après une lecture un peu fastidieuse, convenons-en, cette ultime intrigue a le mérite de réveiller tout le monde et de rappeler, en les nouant à nouveau, les fils narratifs majeurs de cette vaste saga. Poignant, ce dénouement remplit son office et clôt de manière saisissante un événement qui aura, de longs mois durant, et habilement, mobilisé les différents titres de la galaxie Batman.

Fin tragique pour Huntress ?
Batman No Man’s Land T6 © DC Comics

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Batman - No Man’s Land T5 & T6. Collectif. Traduction Alex Nikolavitch (T5) et Thomas Davier (T6). Urban Comics, collection "DC Classiques". Sortie le 03 avril 2015 (T5) et le 9 octobre 2015 (T6). 28 euros.

Lire les chroniques de :
- Batman - Cataclysme
- Batman - No Man’s Land T1
- Batman - No Man’s Land T3
- Batman - No Man’s Land T4

Commander le tome 1 chez Amazon
Commander le tome 2 chez Amazon
Commander le tome 3 chez Amazon
Commander le tome 4 chez Amazon
Commander le tome 5 chez Amazon
Commander le tome 6 chez Amazon

  Un commentaire ?