Batman Rebirth T.6 : Tout le monde aime Ivy - Par Tom King, Joëlle Jones, Mikel Janin & Tony S. Daniel - Urban Comics

25 février 2019 0 commentaire
  • "Batman Rebirth" nous offre l'un des meilleurs titres de sa saga, dont deux intrigues qui prendront tout leur sens lors de la prochaine sortie "Heroes in Crisis", prévue d'ici quelques mois. Tom King le virtuose déclenche la foudre par une trame alléchante.

L’assaut est éternel ! Des hordes de créatures démoniaques tentent en permanence de franchir le monde des humains. Afin de freiner leurs ardeurs violentes, Batman & Wonder Woman remplacent temporairement le gardien nommé "Le Gentil Homme", qui lutte sans relâche depuis une éternité. Des années plut tôt, tous deux le rencontrèrent lors d’une mission avec la "League" et comprirent l’étendue et l’importance de son combat.

Mais dans cet endroit interdimensionnel où règnent chaos et destruction, le combat est quasi incessant, et le phénomène de l’espace-temps fait que quelques minutes sur Terre correspondent à des années dans ce lieu maudit...

Les super-héros ne sont pas immunisés face aux tourments et à la désolation. Tom King exploite en profondeur les diverses failles du Chevalier Noir, ainsi que celles de ses congénères.

Le premier chapitre, "Pour les siècles des siècles...", offre une atmosphère pesante et crispante. Le Chevalier Noir et Catwoman, récemment fiancés, se retrouvent séparés par un choix stratégique pour maintenir l’équilibre des mondes. Là où Selina Kyle attend le retour de son cher et tendre durant quelques heures, c’est un tout autre concept pour Bruce Wayne qui affronte des ennemis durant des dizaines d’années. Notons d’ailleurs le rapprochement de Batman et de Wonder Woman, qui durant leurs quelques instants de répit crée un lien fort entre eux, non dénué d’émotions.

Les héroïnes jouent d’ailleurs un rôle prédominant dans ce nouveau volume : le second chapitre qui porte le titre de ce 6e tome, "Tout le monde aime Ivy", le confirmer. Cette guerrière à la chevelure écarlate contrôle aussi bien les hommes que la faune ordinaire par son ingéniosité et sa capacité à dégotter une formule scientifique provenant de l’ordinateur d’Alfred le majordome. Dorénavant, l’humanité est sous son joug et Batman aura fort à faire face à une telle adversaire.

La trame de Tom King se montre convaincante et le suspens va crescendo. Toujours aussi haletant, la saga Batman Rebirth atteint ici un nouveau stade jouissif pour le lecteur. Ce qui le classe certainement comme l’un des meilleurs titres de la série à ce jour.

La partie graphique, quant à elle, festoie dans différents styles. Joëlle Jones crée une ambiance glauque et intense captivant totalement le lecteur. Particulièrement douée pour dépeindre la décrépitude et le chaos, comme dans sa série Lady Killer, elle parvient aisément à donner de la dimension à ses protagonistes. Aux antipodes de son approche, Mikel Janin propose un trait lisse et harmonieux, . Nous retiendrons les pages 66 et 67 offrant un visuel à couper le souffle montrant Ivy au cœur d’une faune restituée avec force détails. Enfin, le dernier chapitre permet à Tony S.Daniel de s’illustrer, certes dans un registre plus rudimentaire, mais riche en émotions.

Le suspense reste entier : les indices distillés dans ce 6e opus trouveront tout leur sens lors de la sortie de l’événement de DC Comics intitulé Heroes in Crisis.

Batman Rebirth T.6 : Tout le monde aime Ivy - Par Tom King, Joëlle Jones, Mikel Janin & Tony S. Daniel - Urban Comics
©Joëlle Jones / Urban Comics

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?