Belladone - T2 : Maxime - par Ange et Alary - Soleil

17 décembre 2005 0 commentaire
  • "1860. Une fleur mortelle pousse sur le fumier du Paris de Louis XIV. Elle s'appelle Marie. Son nom de code est Belladone".

Ange et Alary mettent en scène les aventures de la jolie Belladone, un personnage fascinant qui devrait rapidement rencontrer un grand succès.
Renouant avec la verve et la faconde d’illustres écrivains tels Alexandre Dumas, Paul Féval, ou Michel Zevaco, ils revitalisent le récit de cape et d’épée. Ils ont créé une héroïne complexe nommée Marie, jeune bretteuse, sorte de Nikita du XVIIème siècle. Son passé très riche - une petite enfance dans un couvent, les années d’apprentissage en Inde auprès d’un vieux sage - est dévoilé par bribes et renforce le pouvoir de fascination exercé par Belladone. L’intrigue complexe à souhait fait la part belle aux passages obligés de ce type de récit - la trahison, des poursuites endiablées et des duels fabuleux - mais sait les rendre modernes par une mise en scène des plus efficaces.

Le trait virevoltant d’Alary confère à l’histoire un dynamisme hors pair, sa palette de couleurs et son sens aigu de la caractérisation des personnages renforçant la réussite de cette série.

Un excellent feuilleton proposé par un trio d’auteurs [1] sous le charme de la troublante Belladone.

(par Erik Kempinaire)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre sur Internet

[1Ange étant constitué du duo Anne et Gérard Guero.

  Un commentaire ?