Newsletter ActuaBD

Big Black : Stand at Attica – Par Frank « Big Black » Smith, Jared Reinmuth & Améziane – Panini Comics

  • Un joli et poignant album pour une page bien sombre de l’histoire américaine : au début des années 1970, une révolte de prisonniers (majoritairement afro-américains) contre leurs conditions de détention délétères va réveiller de bien cruels sentiments au sein de la société américaine.

Big Black : Stand at Attica est avant tout le récit autobiographique de Frank « Big Black » Smith, un ancien détenu de la prison d’Attica (dans l’État de New York) qui a tenu un rôle important durant l’émeute des prisonniers en 1971 : respecté par ses pairs pour son autorité naturelle, il a reçu la mission d’assurer la sécurité des émeutiers et de leurs otages durant le soulèvement. Frank Smith va être éprouvé par cet événement qui le hantera jusqu’à sa mort en 2004.

Big Black : Stand at Attica – Par Frank « Big Black » Smith, Jared Reinmuth & Améziane – Panini Comics
Face à la révolte d’Attica, les autorités ont leurs idées bien arrêtées pour gérer la situation...
© 2020 Frank B.B. Smith, Jared Reinmuth, Hammouche Améziane.

Engagé de nombreuses décennies dans la reconnaissance par les autorités des victimes d’Attica, Frank Smith a couché sur le papier son récit en compagnie de l’auteur Jared Reinmuth. C’est ce dernier qui adaptera des années plus tard en roman graphique le parcours de Frank Smith, soutenu par les planches du dessinateur Améziane.

Si l’éditeur Panini Comics a indiqué en quatrième de couverture un logo « Pour lecteurs avertis », il ne faut pas le prendre à la légère : la violence graphique qui se dégage de nombreuses planches ou les scènes de torture explicites mettent véritablement le lecteur mal à l’aise.

Majoritairement afro-américains, les détenus d’Attica en 1971 se révoltent après la disparition très étrange d’un des leaders des Black Panthers dans un autre centre de détention, mais se soulèvent aussi contre le racisme exacerbé de nombreux gardiens qui les maltraitent dans l’indifférence générale.

Le lecteur suit dans ce récit des hommes qui aspirent à plus d’égalité et de dignité, mais ce sont là des aspirations qui se heurtent à la réalité de leur temps : ni le président Nixon, ni l’ambitieux gouverneur en charge de la prison n’ont pour ambition de satisfaire les demandes des émeutiers… Big Black : Stand at Attica est ainsi la chronique d’un désastre annoncé.

La tension monte et le drame approche.
© 2020 Frank B.B. Smith, Jared Reinmuth, Hammouche Améziane.

Le drame d’Attica et le parcours de Frank Smith sont très bien mis en valeur par les planches du dessinateur Améziane. On relèvera aussi la colorisation terne d’une majorité des planches qui donne un joli effet rétro à l’ensemble.

Les lecteurs férus d’Histoire ou intéressés par les questions sociales trouveront ici certainement leur compte. Une histoire dramatique qui laissera difficilement le lecteur insensible.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Big Black : Stand at Attica. Par Frank « Big Black » Smith, Jared Reinmuth (scénario) et Améziane (dessins). Traduction de Laurent Laget. Panini Comics. Sortie le 8 septembre 2021. 176 pages. 19,95 Euros.

Sur le même thème : Panthers in the Hole - Par Bruno et David Cénou - La boîte à bulles

 
Newsletter ActuaBD