Bilan 2019 : Les Humanos célèbrent les 90 ans de Jodorowsky

2 janvier 2020 0 commentaire
  • Véritable phénomène vivant, Jodorowsky a marqué la bande dessinée de son empreinte, mais pas seulement ! Sa maison d'édition la plus fidèle, les Humanoïdes Associés, le fête via douze intégrales regroupant la grande majorité de son oeuvre BD, ainsi qu'une passionnante monographie.

Bilan 2019 : Les Humanos célèbrent les 90 ans de JodorowskyJamais aucun scénariste arrivé si tard à la bande dessinée n’aura autant marqué le septième comme le neuvième art qu’Alejandro Jodorowsky. La rencontre décisive se déroule en 1975, lorsque Jodo qui veut adapter Dune de Frank Herbert fait la connaissance de Moebius. On le sait, le film ne se fait finalement pas, mais de cet échec naît l’une des plus déterminante association de cette époque.

Tout d’abord, le tandem Jodo-Meobius qui après le tour de chauffe des Yeux du Chat en 1978, réalise la saga de L’Incal qui marque considérablement les lecteurs de Métal Hurlant. Jodo joue sur le symbolisme tout en proposant des mondes futuristes où les passions humaines semblent très actuelles.

Pour l’auteur-réalisateur-comédien, la bande dessinée devient rapidement l’écrin rêvé pour ses histoires : pas de nécessaires productions pharaoniques comme pour ses films, tout tient dans une case de papier ; plus de limites, la porte des possibles est ouverte.

Extrait d’une première version d’Anibal Cinq réalisée en 1966 avec Manuel Soro.
Les Yeux du Chat n’est pas la première bande dessinée de Jodo. En 1966, il réalise six chapitres d’Anibal Cinq avec Manuel Moro au Mexique. Cette série sera reprise vingt ans plus tard avec Georges Bess. Le tome 5 de cette collection reprend 9 pages et les couvertures de cette première incursion en bande dessinée.

La suite, on la connaît : quarante ans de travail dont nombre de série sont devenues cultes, de grandioses associations avec des auteurs et dessinateurs de bande dessinée, et surtout un grand attachement aux Humanoïdes Associés qui l’ont accueilli et stimulé pendant des années.

Aussi il semblait bien légitime que la maison d’édition célèbre comme il se doit les 90 ans de cet "enfant terrible". Pour ce faire, douze épais recueils rassemblent la grande majorité de la production du scénariste. Un format légèrement réduit par rapport aux publications originelles, qui permet de tenir les volumes sans risquer de luxation, tout en garantissant une lecture agréable, même si les amateurs de grandes cases reviendront bien légitimement vers les albums ou les plus grands formats.

Carpet bombing

Pendant chacun des douze mois de 2019, Les Humanos ont publié l’une de ces "intégrales". On retrouvait dans l’ordre (et pour les séries et albums principaux) :
- T1 : Les Yeux du chat - L’Incal
- T2 : La Saga d’Alandor - La Passion de Diosamante
- T3 : Les Jumeaux magiques - Le Lama blanc
- T4 : Avant L’Incal
- T5 : Anibal Cinq - Megalex
- T6 : La Caste des Méta-Barons
- T7 : La Folle du Sacré-Coeur - Le Trésor de l’ombre
- T8 : Griffes d’ange - La vérité est au fond des rêves - Gilles Hamesh
- T9 : Juan Solo - Pietrolino
- T10 : Les Technopères
- T11 : Final Incal / Après L’Incal - Castaka - Les Armes du Méta-Baron
- T12 : Bouncer (pour les tomes 1 à 7, les suivants étant publiés par Glénat).

« La collection se présente comme une intégrale de tout ce qu’Alejandro Jodorowsky a écrit pour Les Humanoïdes Associés, explique l’éditeur. En rééditant "La Saga d’Alandor" ou "Gilles Hamesh", les lecteurs de "L’Incal" se rendront compte que rien de ce qu’a écrit Alejandro Jodorowsky n’est négligeable. Car à travers chaque monde (par exemple Alandor [est] un univers de science-fiction où les Humains n’existent pas), à travers chaque personnage, c’est toujours l’univers intérieur très fort du créateur qui s’exprime. Pour faire tout ce qu’il fait, il doit avoir le mental d’acier d’un Méta-Baron ! On voit même des ponts qui relient certaines œuvres conçues pour les supports les plus différents : le film "El Topo" et l’histoire de "Juan Solo" ; ses romans autobiographiques et "La Folle du Sacré-Cœur". »

Cette collection ne se limite pas aux albums déjà parus, car l’éditeur a vraiment tenu à rassembler tout ce que Jodo avait pu écrire pour eux. Dans la plupart des volumes, on retrouve donc des documents et des récits moins connus ou diffusés.

« Il n’y a pas d’inédits, confirme l’éditeur, Car tout ce qu’Alejandro a écrit a été publié. Mais nous exhumons quelques documents rares et précieux en bonus, comme le supplément hors-série de "Métal Hurlant" consacré au film "Dune". »

Pour notre part, nous avons surtout été intéressés par la demi-douzaine de courts récits éparpillés parmi les différents volumes, comme le scénariste l’explique lui-même dans l’une des nombreuses introductions également compilées dans les recueils :

« En 2002, Fabrice Giger, le président des Humanoïdes Associés, ayant décidé de ressusciter la défunte revue "Métal Hurlant", me proposa de créer un personnage qui incarnerait le mensuel et de raconter dans chaque numéro une histoire en dix pages maximum. [...] En dix pages ou moins, il s’agit de présenter schématiquement un conflit, et lui donner rapidement une solution claire et surprenante. Le défi m’attirait : comprimer mon imagination qui, je l’affirme avec une cynique absence de modestie, est immense, pour en tirer des histoires courtes. »

Extrait de "Maître du Destin", un récit pour "Astéroïde Hurlant" réalisé par Adi Granov

Cette collection "intégrale" bénéficie donc d’une vraie réflexion éditoriale, doublée d’un bon rapport qualité/prix car les différents volumes gravitent entre 24,99 € pour 232 pages et 49 € pour le volumes les plus épais (536 pages). De plus, la plupart des albums contiennent des cahiers graphiques qui reprennent des illustrations plus rares ou des études réalisées par les différents auteurs.

Néanmoins, cette accumulation de gros volumes s’étant succédée à un rythme effréné, les points de vente ont parfois aussi vite renvoyé les différents recueils qu’ils ne les ont reçus. Il faudra vraisemblablement commander les intégrales désirées s’il ne s’agit pas des deux derniers.

Une monographie à la hauteur du personnage

Pour clôturer leur "année Jodorowsky", les Humanos ont publié il y a quelques semaines une belle monographie intitulée Les Sept Vies d’Alejandro Jodorowsky. Cet imposant ouvrage dirigé par Vincent Bernière & Nicolas Tellop relève le défi de dresser le portrait complet du maître chilien, en abordant toutes ses facettes. Il a donc fallu le concours d’une brochette de spécialistes pour rédiger les différents articles qui composent l’ouvrage de plus de deux cent pages.

Que les lecteurs soient avertis, cette monographie ne se limite certainement pas à la bande dessinée, ce n’en est qu’une petite partie, afin de laisser la place nécessaire aux autres thématiques abordées en profondeur : tarot, cinéma, mime, théâtre, roman, poésie, psycho-magie…

Toutes ces facettes de Jodorowsky sont illustrées par des documents et des photos, et bénéficient de commentaires de divers experts lorsque ce n’est pas Jodo en personne qui se dévoile. Et même si on ne parle pas uniquement du septième art, chaque élément apporté permet de mieux comprendre le personnage, et ce qu’il a glissé entre autres dans ses multiples scénarios de bande dessinée.

Au terme de ce fabuleux voyage dans sa psyché, on souhaite que le scénariste puisse longtemps encore nous faire rêver et trembler, nous toucher et nous émouvoir comme lui seul a su si bien le faire tout au long de ces quarante dernières années. Longue vie à Jodo !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Concernant Jodorowsky, acheter aux Humanoïdes Associés :
- T1 : Les Yeux du chat - L’Incal sur BD Fugue, FNAC, Amazon
- T2 : La Saga d’Alandor - La Passion de Diosamante sur BD Fugue, FNAC, Amazon
- T3 : Les Jumeaux magiques - Le Lama blanc sur BD Fugue, FNAC, Amazon
- T4 : Avant L’Incal sur BD Fugue, FNAC, Amazon
- T5 : Anibal Cinq - Megalex sur BD Fugue, FNAC, Amazon
- T6 : La Caste des Méta-Barons sur BD Fugue, FNAC, Amazon
- T7 : La Folle du Sacré-Coeur - Le Trésor de l’ombre sur BD Fugue, FNAC, Amazon
- T8 : Griffes d’ange - La vérité est au fond des rêves - Gilles Hamesh sur BD Fugue, FNAC, Amazon
- T9 : Juan Solo - Pietrolino sur BD Fugue, FNAC, Amazon
- T10 : Les Technopères sur BD Fugue, FNAC, Amazon
- T11 : Final Incal / Après L’Incal - Castaka - Les Armes du Méta-Baron sur BD Fugue, FNAC, Amazon
- T12 : Bouncer (pour les tomes 1 à 7) sur BD Fugue, FNAC, Amazon
- Les Sept Vies d’Alejandro Jodorowsky dirigé par Vincent Bernière & Nicolas Tellop sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Sur le même sujet, lire également :
- Jodorowsky, le scénariste terrible
- Boiscommun et Jodorowsky : « Marceau était un génie devenu mime »
- Les incroyables « Fables paniques » d’Alejandro Jodorowsky
- Jodorowsky réalise la suite de son film "El Topo" en bande dessinée
- Théâtral et infatigable Jodorowsky

Tous les visuels sont : © Les Humanoïdes Associés.

  Un commentaire ?