Newsletter ActuaBD

Bill Watterson et Bob Kane animent les ventes publiques de l’été

  • Il n'y a pas qu'en Europe que la bande dessinée bat des records. Aux USA également. Et les enchères atteignent des sommets lorsque les pièces possèdent une dimension mythique, comme lorsque les héritiers de Bob Kane dispersent la collection personnelle du créateur de Batman...

Au cœur de l’été, deux ventes exceptionnelles alimentent la chronique. D’abord la vente de quelques strips rarissimes de Bill Watterson, le Grand Prix fantôme d’Angoulême 2014. On se souvient qu’il avait fait un come back surprenant in petto sous la forme d’une collaboration avec Stephan Pastis.

Or, les trois strips originaux qu’il avait réalisés pour cette petite mystification sont mis en vente le 7 août par une filiale de la maison de vente Heritage de Dallas. Le prix estimé est de 10 000 US$ mais on ne peut vraiment pas prédire le score qu’ils feront finalement puisque la première fois que des planches de Watterson avaient été mises en vente, une page du dimanche avait fait 200 350 US$ en novembre 2012 et deux strips quotidiens avaient fait respectivement 47 000 et 65 000 US$.

Les trois strips ont été montrés à la Comic Con de San Diego avant d’être mis en vente à Dallas. Quoi qu’il en soit, les profits de cette vente reviendront à la Fondation caritative Team Cul de Sac de Michael J. Fox pour la recherche sur la maladie de Parkinson.

Bill Watterson et Bob Kane animent les ventes publiques de l'été
Les trois strips de Bill Watterson

La collection personnelle de Bob Kane

Mais depuis le 1er août, c’est une toute autre vente qui occupe les amateurs de BD outre-Atlantique : l’une des "sessions of highlight" dont la maison Heritage a le secret, en l’occurence la vente de la collection personnelle de Bob Kane, le créateur de Batman.

On y trouve non seulement de joyaux de l’Âge d’or du comics en parfait état, comme les numéros 27 à 45 de Detective Comics et les numéros 1 à 3 de Batman (on se rappelle que le N°1 avait atteint 850 000 US$ en mai 2012), mais aussi un numéro en parfait état du N°1 de Hulk de 1962 dont il ne resterait que quatre exemplaires connus sur le marché et qui devrait atteindre une enchère de 300 000 US$. Un numéro 1 d’Archie Comics datant de 1940 devrait, quant à lui, atteindre 150 000 US$.

Ces "sessions of highlight" ont pour but de tirer une vente qui comporte un grand nombre de pièces magnifiques, originaux du début du XXe siècle signés Opper, Herriman, ou Al Capp, mais aussi des auteurs comme Milton Caniff et Jack Kirby. Les enchères se poursuivront jusqu’au 29 août 2014.

La vente exceptionnelle de la collection Bob Kane par Heritage.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • « la Fondation caritative Team Cul de Sac de Michael J. Fox pour la recherche sur la maladie de Parkinson »

    "Cul de Sac" du nom du comic-strip de Richard Thompson, atteint lui-même d’une maladie dégénérative je crois.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 7 août 2014 à  22:55 :

      « ...une vente qui comporte un grand nombre de pièces magnifiques, originaux du début du siècle... »

      Je suppose que vous voulez parler du début du XXe siècle.

      Mais j’ai un scoop pour vous : ça fait près de 14 ans qu’on est au XXIème siècle. Si, si !

      Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD