Black Butler T1 - Par Yana Toboso - Kana

7 janvier 2010 1 commentaire
  • Mélange d'humour, d'action et de fantastique, baignant la noblesse dans une touche gothique, cette nouvelle série propose un démarrage assez original bien qu'un peu lent à se dévoiler.

Sebastian est majordome au service de son jeune maître Ciel Phantomhive, héritier d’une noble famille anglaise à la tête d’une entreprise fabricant des jouets.

Sebastian a tout de l’homme parfait : il se sort avec brio de toute situation, cuisine à merveille, est au top en matière d’érudition et d’éducation... Et pour couronner le tout, il semble être un combattant hors pair. Mais toute cette perfection apparait trop belle pour être humaine, et la famille Phantomhive semble cacher un secret bien mystérieux.

Force est de constater que les majordomes ont rarement le beau rôle. En faire un personnage central offre donc une originalité certaine au manga de Yana Toboso. Grâce à son ambiance étonnante, Black Butler intrigue et amuse, surtout dans un premier temps. Car il faut atteindre plus de la moitié de ce volume pour réellement voir le scénario décoller et entrer dans une action dynamique. Certes, la première partie n’est pourtant pas inintéressante. Elle nous présente les personnages, leurs caractères, et distille des gags plutôt bons. Mais ce n’est pas suffisant pour tenir le lecteur en haleine. Heureusement, une fois que les choses sont lancées, l’œuvre prend enfin toute sa saveur.

Pour ce qui est de l’habillage graphique, la mangaka fait dans le classique. Le trait est sympathique sans être transcendant et la mise en page se veut efficace mais pas révolutionnaire. On pourra malgré tout parier sur une suite assez intéressante.

Black Butler T1 - Par Yana Toboso - Kana
L’ambiance classe du manoir Phantomhive
KUROSHITSUJI © 2007 Yana Toboso / SQUARE ENIX CO., LTD.

(par Baptiste Gilleron)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Black Butler T1 - Par Yana Toboso - Kana
    18 janvier 2010 12:57, par Stéphanie Francqueville

    Black Butler est un titre très surprenant. Au premier abord léger et drôle, il devient mystérieux, un peu violent, avant de plonger dans un univers fantastique. L’auteur maitrise parfaitement sa narration pour offrir aux lecteurs un premier tome au scénario recherché et superbement mis en valeur. Quant aux dessins de Yuna Tsoboso, c’est un vrai régal pour les yeux dans le plus pur style shôjo.

    Répondre à ce message