« Black Dog – Les Rêves de Paul Nash », l’hommage de Dave McKean au grand peintre surréaliste anglais.

23 décembre 2017 0 commentaire
  • Au départ d’une commande faite pour commémorer la Première Guerre mondiale, Dave McKean se saisit de la figure du peintre surréaliste britannique Paul Nash (1889-1946), jeune combattant de 14-18 à jamais traumatisé par ce qu’il a vécu, pour conter son histoire de façon onirique.

On le connaît peu de ce côté de la Manche, mais sa peinture est impressionnante : des paysages bouleversés, pathétiques, comme sortis d’un cauchemar, mais qui rappellent cependant ce que le jeune peintre a vécu.

Au confluent des mouvements cubiste, expressionniste, et surréaliste, sa peinture était sans doute trop réelle, et sans doute pas assez parisienne, pour convenir aux passionnés de l’inconscient qui constituaient le groupe surréaliste.

« Black Dog – Les Rêves de Paul Nash », l'hommage de Dave McKean au grand peintre surréaliste anglais.

Prenant au contraire ses cauchemars au mot, Dave McKean retrace la biographie de cet artiste tourmenté au travers de ses œuvres. Est-ce lui le chien noir spectateur de ce destin entre réalité et illusion ? C’est une interprétation possible.

Dave McKean dans la galerie Glénat en octobre 2017
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Il en résulte une succession d’images sidérantes, aux tons boueux et quelquefois sanglants, et des séquences narratives au trait où McKean renoue avec la ligne convulsée et noueuse de Cages.

Cet album constitue une bonne synthèse de la diversité de palette et de graphisme de ce dessinateur anglais, parmi les plus brillants de son époque.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

« Black Dog – Les Rêves de Paul Nash » par Dave McKean - Editions Glénat.

- Commander cet ouvrage chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?