Black Science T4 - Par Rick Remender et Matteo Scalera - Urban Comics

27 septembre 2016 0 commentaire
  • C'est le moment décisif pour Grant McKay, celui où tout se joue... Il est temps pour lui de remonter la pente et de réparer ce qui peut encore l'être. Un volume paradoxal d'introspection pour la série "Black Science", qui annonce une forme de reconquête.
Black Science T4 - Par Rick Remender et Matteo Scalera - Urban Comics
Oedipe mal negocié
Black Science T4 © Remender / Scalera

Le pilier a explosé. Rebecca l’a utilisé pour elle, et elle seule, précipitant ses compagnons d’infortune, désormais séparés, aux quatre coins de l’infinivers, dans diverses dimensions. Et nous retrouvons un Grant McKay amnésique, à la limite de la folie, en proie à ses démons intimes. Démons qui en viennent à prendre corps dans son environnement.

La première moitié de ce volume de Black Science s’apparente à un bad trip vécu par le héros. Ses traumatismes vécus durant l’enfance resurgissent tandis que son état mental donne d’inquiétants signes de faillite. On découvre ainsi le passé tragique de Grant, comprenant par là en partie ses travers et les choix, tous plus calamiteux les uns que les autres, qu’il a pu faire.

Il est étrange de consacrer ainsi une telle pause introspective dans une série qui nous avait justement habituée à un déferlement constant de l’action. Le rythme change et le propos, encore plus déroutant que d’habitude, prend le risque de perdre le lecteur.

Retour du refoulé
Black Science T4 © Remender / Scalera
Malaise dans la civilisation
Black Science T4 © Remender / Scalera

Mais outre la profondeur que le détour procure au personnage, la mise en scène, éclatante et superbe sur le plan graphique, tisse un lien surprenant et fécond entre les univers traversés par nos dimensionnautes dans les volumes précédents et les mondes imaginaires rêvés par Grant dans ces pages. Car tout se situe bien, qu’il s’agisse de contrées visitées ou de souvenirs fantasmés, sous le patronage des puissances de l’imagination.

La seconde partie du volume renoue avec le classique, entre intrigue SF faisant la part belle à la castagne et thriller psychologique mettant aux prises nos héros les uns avec les autres. La quête de Grant apparaît désormais clairement : retrouver un à un les membres de son expédition, afin de les ramener à la maison, et en finir avec la menace que représente le Pilier, désormais au main d’un secte souhaitant détruire chaque dimension l’une après l’autre. Et pour cela il faudra bien gagner le centre de l’Oignon, ce point initial et convergent de l’infinivers, et perspective attendue de pied ferme par le lecteur.

Totem et tabou
Black Science T4 © Remender / Scalera

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Black Science T4 : "Sur les rives de Léthé". Par Rick Remender (scénario), Matteo Scalera (dessin) et Dean White (couleur). Traduction Benjamin Rivière. Urban Comics, collection Indies. Sortie le 26 août 2016. 160 pages. 14 euros.

Lire la chronique du tome 1 de Black Science
Lire la chronique du tome 2 de Black Science
Lire la chronique du tome 3 de Black Science

Commander le tome 1 chez Amazon ou à la FNAC
Commander le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC
Commander le tome 3 chez Amazon ou à la FNAC
Commander le tome 4 chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?