Blood Alone – Tome 7 – Par Masayuki Takano – Éditions Ki-Oon

23 avril 2012 0 commentaire
  • Après deux ans d'absence dûs à des problèmes de droit d'exploitation, Blood Alone et ses deux protagonistes, Kuroe et Misaki, reviennent nous distiller une dose de ouate et de sang.

Une timide petite vampire et un écrivain sans le sou vivent sous le même toit dans une relation étrange et un amour partagé mais tu.

Kuroe va, par l’intermédiaire de la visite d’une de ses anciennes connaissances, se poser des questions sur le lien qu’il entretient avec sa protégée. Il se dévoue avec zèle pour assurer le bien-être et la sécurité de Misaki, une relation somme toute assez banale à première vue, mais attention !, car le surnaturel pointe assez rapidement le bout de son nez...

Tous deux sont liés par la recherche de leur ennemi commun, un redoutable vampire ayant assassiné à chacun un de leurs parents.

Voici un manga qui avance à coup de petites histoires qui construisent petit à petit l’intrigue. Les quelques maladresses de début de tome, notamment un manque de stabilité dans les cadrages et les gros plans, sont assez vites dépassées. Le niveau général s’avère graphiquement classique et le scénario ne développe rien de très original.

Toutefois, il reste très précis dans sa progression, sans en faire trop. Les personnages sont intéressants, même si ils manquent parfois de profondeur. Le côté« fleur bleue » est retenu mais néanmoins présent, ce qui plaira aux plus romantiques.

L’intrigue paranormale est bienvenue dans ce manga qui se traîne un peu en lui conférant un zeste de polar fantastique. En basant son histoire sur les non-dits avec un rythme tout en retenue, Masayuki Takano laisse l’avantage au lecteur qui progresse dans une sorte de zéphyr doux et acidulé pas trop désagréable.

(par Vincent GAUTHIER)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?