Blue Exorcist – Tome 9 – Par Kazue Kato – Kazé

4 décembre 2012 0
  • Alors que le Fujô-ô menace de répandre ses miasmes sur Kyoto et sa région, Rin décide de sortir le Kômaken de son fourreau et d’utiliser le pouvoir de ses flammes bleues pour vaincre le démon.

Ce neuvième tome de Blue Exorcist est composé de deux parties clairement distinctes : la première achève (enfin) le long arc narratif kyotoïte débuté il y a plusieurs volumes de cela, la seconde propose un épisode autonome, complet en trois chapitres, autour d’une divinité marine. Kazue Kato joue d’une vraie rupture dans le rythme de sa narration, et fait ainsi véritablement respirer son récit après une sorte de marathon ayant considérablement élargi les enjeux du manga.

Blue Exorcist – Tome 9 – Par Kazue Kato – Kazé

Le final de l’intrigue du Fujô-ô voit donc Rin accepter sa nature démoniaque et décider de la mettre au service de la cause des exorcistes. L’action se solde de manière assez grandiose grâce à un héros clairement déterminé. L’épilogue de cet épisode permet de présenter des moments de détente, de distiller un humour bienvenu, et d’introduire quelques éléments dramatiques de fond ; c’est surtout l’occasion de livrer quelques planches « gratuites » à la composition graphique de toute beauté.

La deuxième partie renoue avec cette action décontractée très efficace qui constituait la patte des premiers volumes (on remarquera d’ailleurs que certains éléments de traduction renchérissent à partir de là de manière ludique et savoureuse sur cette décontraction). Kazu Kato nous propose une variation tonique du motif des lycéens à la plage sur le mode exorciste, cohérent et dynamique. Cet intermède conduit en outre à recentrer l’intrigue autour de la relation entre Rin et Yukio, toujours problématique.

Blue Exorcist – Tome 9 – par Kazue Kato – Kazé
© Kazé

Tout est donc à présent en place pour effectuer ce retour à Tokyo et y aborder les dessous politiques de l’Académie de la Croix-Vraie et du Vatican, y découvrir comment Rin sera amené à gérer son statut de démon désormais ouvertement affiché. Clairement, Kazue Kato vient d’achever un premier pan de son histoire dont on peut tirer un bilan très favorable : la mangaka a réussi en quelques volumes à imposer Blue Exorcist comme une des valeurs sûres du manga d’action du moment.

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

- Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

- Lire une précédente chronique de Blue Exorcist sur ActuaBD, celle du volume 1

  Un commentaire ?